Art de vivre, Bédaine & Mascara, Société

[Bédaine et Mascara] Décroche des bébés pis va travailler!

Je suis maman d’une fille de maintenant 9 mois, enceinte de 5 mois d’un petit garçon, j’ai un chien et trois chats. Chez nous, c’est moi qui gère tous les paiements, le lavage, le ménage, la routine, les rendez-vous au médecin, les appels quand y a des erreurs dans nos comptes, les interactions avec notre propriétaire, notre déménagement prochain.. Et au milieu de tout cela, je fais du bénévolat auprès d’un organisme qui aide à l’alphabétisation chez les jeunes, je lis, écris et prends du temps pour moi, je participe à un podcast, je sors quasiment chaque jour avec bébé que ce soit pour un café ou une marche, je suis des ateliers, je prends soin de ma santé en allant voir une physio et une ostéo, je brunch avec des amies chaque semaine et je vois ma famille chaque semaine aussi. Mais selon certaines personnes autour de moi, je ne vis pas mon potentiel à rester chez nous à RIEN FAIRE.

Statue A Mother’s Love -Espagne

Pour vraiment VIVRE, là, faudrait que je retourne travailler de 9 à 5 au plus crisse et que je décroche des bébés. Pour vraiment avoir de la valeur en tant que femme, faudrait que j’aille à l’encontre de MES valeurs familiales, que j’aille me chercher une carrière que j’aime moyen, et que je continue à faire tout le reste aussi. Parce que dieu sait que mon conjoint qui est cuisinier de profession, qui travaille de soir et la fin de semaine; c’est pas lui qui fait la routine du dodo ni tout le reste.

Modern mother
Crédit: yaskii

Alors vraiment? Faut que j’aille travailler le matin et ne plus voir mon conjoint? Mettre mes bébés à la garderie toute la semaine? Rentrer seule le soir? Passer le weekend seule aussi? Ne plus avoir de temps pour ce qui me tient à coeur? Tout cela pour ne pas avoir l’air d’une paresseuse? C’est ça pour la société, être une femme?

Non. Je regrette.

Ce n’est pas ce que j’ai choisi. Mon conjoint et moi, malgré les mauvaises langues, avons choisi ENSEMBLE que j’étais la meilleure personne pour élever nos enfants, que donc je resterais à la maison jusqu’à l’âge scolaire. Nous avons, de commun accord, décidé qu’ainsi je disposais de temps pour accéder à mes ambitions de travailler à la maison, de faire quelque chose que j’aime. Pour ce faire, nous avons budgeté. Nous n’avons pas de télé avec le câble, nous ne voyageons pas, nous achetons seulement en spécial ou usagé, nous ne sortons pas au resto chaque semaine, nous n’avons pas de maison, nous avons une seule voiture car MonLove peut se rendre à pied au travail..

C’est bin plate pour certains, qui diront qu’on ne profite pas de la vie, mais c’est le choix que nous avons fait. Et nous préférons vivre volontairement dans la simplicité et ainsi pouvoir profiter du temps ensemble, que d’aller deux fois par année à Cuba.

Crédit photo: capture-caro

Pourquoi est-ce que notre vie à nous, notre bonheur, vous dérangerait autant?

 

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire