Bédaine & Mascara, Société

[Bédaine & Mascara] Ode à ma différente

Si vous m’aviez dit il y a 10 ans que j’aurais un enfant différent, je vous aurais sûrement répondu que ça ne se pouvait pas ou que je préférerais ne pas avoir d’enfants alors.

Avoir un enfant est un pari que nous faisons, nous lançons une bille dans une roulette et nous ne savons pas sur quelle case celle-ci s’arrêtera. Est-ce que ce sera une fille ou un garçon? Sera-t-il musicien ou informaticien? Aura-t-elle le cancer à 5 ans? Toutes des questions auxquelles il est impossible de répondre avant que l’être cher soit enfin dans nos bras.

Nous avons commencé à avoir des doutes sur ma fille quand elle avait environ 2 ans. Elle n’avait aucun intérêt à communiquer, elle ne jouait pas avec les jouets de manière conventionnelle. Je me disais alors que c’était une petite fille indépendante qui voyait la vie d’un autre œil. Elle serait une marginale, une artiste.

Nous avons parlé de nos inquiétudes avec son pédiatre et avons vu plusieurs spécialistes. Presque 4 ans plus tard, nous sommes en hypothèse TSA (trouble du spectre de l’autisme). Elle sera évaluée éventuellement, quand ce sera notre tour! Elle commencera la maternelle en septembre dans une classe adaptée.

Ma poulette! ?? Elle est si drôle, si colorée, si coquine, si persévérante, si déterminée. Elle travaille si fort pour communiquer. Chaque petite chose qu’elle fait aujourd’hui et qu’elle ne faisait pas hier est une célébration. Chaque mot qu’elle prononce parfaitement pour la première fois nous remplit d’une joie indescriptible. Chaque petite blague qu’elle fait est beaucoup plus drôle que si elle était dite par n’importe qui d’autre!

Je m’adresse à tous les parents qui suspectent quelque chose de différent chez leur enfant. Parlez-en, à votre pédiatre, votre éducatrice,… C’est tout un choc d’entendre que votre enfant est différent, mais différent, est-ce que c’est mal? Le jour où on m’a annoncé qu’on suspectait un TSA chez ma poulette, j’ai pleuré tout l’après-midi. Ensuite, je me suis dit que la petite fille rigolote que j’irais chercher à la garderie ce soir là, c’était la même que j’avais amené à la garderie ce matin! C’était la même poulette avec laquelle je vivais depuis 5 ans!

Si vous me demandiez aujourd’hui si je voulais changer ma différente, je vous répondrais que je voudrais pas d’un autre enfant! C’est mon artiste indépendante!

Crédit photo: Véronique Chayer

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire