Cinéma, Geekeries

[Cinéma] [Geekeries] Irrévérencieux Deadpool

Deadpool est un film violent, vulgaire, sexuellement (trop) explicite et sanglant. J’ai A-DO-RÉ.

Bien sûr, qui n’a ne serait-ce qu’aperçu une BD de Deadpool une fois dans sa vie sait que le langage irrévérencieux et les jokes de cul à la limite du supportable font partie du personnage.

Était-il absolument nécessaire d’aller aussi loin? Probablement pas. Mais pour moi, c’est un pari réussi.

Ce qui fait que le film est si bon tient à une multitude de petits détails :

  • moviepilot.com

    moviepilot.com

    Les clins d’œil au précédent long-métrage dans lequel Ryan Reynolds tenait la vedette (le flop monumental Green Lantern);

  • Les fameux regards caméra et les commentaires à propos du scénario (Deadpool est le seul « superhéros » à avoir conscience qu’il est un personnage et à s’adresser aux lecteurs/spectateurs)
  • Les insinuations toutes plus geeks les unes que les autres, faisant souvent référence à des univers complètement différents
  • Les arrêts sur image carrément hilarants, surtout la scène d’ouverture

 

Ryan Reynolds, l’acteur, est incroyable : drôle, charmant, sarcastique à souhait, un vrai bonheur. J’ai ri à gorge déployée du début à la fin.

Ryan Reynolds, le producteur : quelle belle surprise! Si Monsieur voulait s’assurer que le personnage de Deadpool serait respecté et exploité avec justesse, c’est gagné!

 

Humours salés, courez-y; oreilles sensibles, abstenez-vous!

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire