Cinéma

[Cinéma] Jurassic World : AU SEXISME! … Hein?

Ça fait que je suis allée voir Jurassic World moi avec. 

Je sais, je suis un peu en retard. Mon plan initial était d’y aller le soir de la première, mais MonLove m’a fait remarquer que c’était un plan suicidaire pour une personne claustrophobe comme moi, alors je me suis ressaisie et on a settle down pour le mardi d’après (moins cher). Mais un conflit d’horaire a repoussé notre sortie jusqu’à la semaine suivante. Alors voilà, maintenant que c’est fait, je vais vous en jaser un peu.
Jurassic_World_poster Mettons un point au clair d’abord : arrêtons TOUT DE SUITE de qualifier Jurassic World de film « anti-féminisme » ou « sexiste ». What the fuck. Oh oui, parce que j’ai eu le temps de lire diverses critiques sur les internets avant de pouvoir aller me faire ma propre idée. Au lieu de discuter des différents aspects cinématographiques de cette oeuvre pelliculaire, on s’acharne sur le « deuxième personnage principal », Claire, la directrice du parc. On s’acharne sur le fait qu’elle est coincée, un peu bitch, pis idiote par bouts. On s’insurge sur le fait que son personnage ne soit pas plus « empowered » (puissante?) et qu’elle court en talons hauts. Bon.

elle.

elle.

Premièrement, j’vais peut-être péter votre baloune, mais tsé, y en existe du monde de même, pour vrai, dans’ vie, pis chu pas mal certaine que vous avez quelqu’un de votre entourage en tête en ce moment. Mentez-moi pas.

Deuxièmement, malgré le fait que Claire est un peu beaucoup « poche » au début, remarquez que c’est probablement le personnage qui s’améliore le plus au cours du film. Certes, ce faisant, elle ne perd pas sa personnalité (ce qui est ma foi réaliste), mais elle sauve la mise à plusieurs reprises; ne lui enlevons pas ça.

Troisièmement, faut arrêter de paniquer et de voir du sexisme partout là. J’suis pas mal certaine que les créateurs du film ne se sont pas dit « Glorifions Chris Pratt pour rendre Bryce Dallas Howard faiblichonne ». Pas mal certaine que non, pis au contraire. Vous remarquerez que Owen (Pratt) embrasse Claire (Howard) juste après qu’elle l’ait sauvé de façon badass. Cela prouve que le message qu’on a essayé de passer ici, c’est badass=sexy. On pourrait aussi noter qu’à la fin du film, c’est bien elle le vrai héros (oui, moi aussi je pense que c’est impossible de courir aussi vite en talons mais bon, reste que..).

kin'.

kin’.

Bref. Ceci dit, moi aussi j’aime ça les films qui mettent des femmes puissantes et fortes en avant-plan. Je trouve que l’égalité des sexes est une cause importante. Mais on peut-tu arrêter d’étiqueter tout ce qui se fait en terme de « féministe » ou « anti-féministe »?? Ça s’en vient lourd. Critiquons les films pour ce qu’ils sont : des films.

Pour ceux qui me connaissent, il est fait connu que Jurassic Park est mon film préféré après Titanic (tsé quand il est ressorti au ciné en 3D v’là un an ou deux? J’y étais, big time). Moi là, ce 4e film de dinos, je l’attends depuis ******* longtemps. J’étais tellement énervée quand on a annoncé sa sortie que j’ai noté la date dans mon agenda, genre un an à l’avance.. J’ai failli me claquer une crise d’asthme tellement j’avais hâte de m’asseoir dans mon siège. Et j’ai été servie. J’ai juste adoré Jurassic World. C’est tellement épique que j’ai manqué de tomber à terre à 2-3 reprises.
Y’avait-t-il de nombreuses erreurs et invraisemblances?
Oui.
J’m’en foutais-tu?
Oh que oui.
J’ai tu envie de retourner le voir?
Yep.

:3

:3

Vous m’en donnerez des nouvelles.

Oh et je suis tombée sur ce lien en cherchant mes images. Super intéressant. À lire.
http://www.vox.com/2015/6/16/8788641/jurassic-world-sexism

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire