Culture, Voyage

Destination voyage: l’Albanie

Vous êtes du genre à faire des voyages qui vous sortent de votre zone de confort?  Les tout-inclus dans le sud, peu pour vous?  Un peu de dépaysement ne vous ferait pas de tort ?

Voici une destination à découvrir : l’Albanie, le pays de l’Aigle (en albanais, Shqipëria).

Magnifiques montagnes de l'Albanie

Vous me direz l’Albanie, c’est où ça?  C’est un petit pays de l’Europe de l’Est situé juste au-dessus de la Grèce et entouré de la Macédoine, du Kosovo et de Monténégro.  Ses côtes longent les fabuleuses mers Adriatique et Ionienne.  Pour vous donner une idée de sa petitesse, l’Albanie entre environ 58 fois dans le Québec.

Qu’est-ce qui m’a poussé à faire ce voyage me direz-vous?  J’avoue que j’ai une longueur d’avance sur certains voyageurs sur ce point.  J’ai visité l’Albanie en 2009 afin de découvrir un pays qui m’est spécial : il est celui de mon copain et où la majorité de sa famille réside toujours.

J’ai entamé mon voyage avec plusieurs attentes, mais en étant aussi bien préparée, avec le meilleur guide et traducteur qui soit, mon copain. Les Albanais parle l’albanais, langue indo-européenne unique qui n’est pas rattachée à aucune dans cette catégorie, bref pas de racines latines ou germaniques par exemple.  Environ 90% de la population est albanophone.  Donc, dans les régions plus rurales, l’anglais se fait discret.

Nous sommes atterris dans la capitale, Tirana.  Pour l’instant, les vols vers l’Albanie avec un seul arrêt se font rares, nous avons eu la chance d’en obtenir un sur les airs de Lufthansa, compagnie que je recommande fortement.

Symis

Ensuite, nous avions 4 heures de route à faire pour se rendre dans le village natal de mon copain, Symis, tout près de la ville de Korça.  Korça est une très belle ville, son festival de bière est très populaire, durant lequel j’ai mangé des qoftes (des boules de viande hachée frites) et bu de la bière locale à en avoir mal au cœur! Mais au combien bon!

Le pays n’est pas grand, donc les distances à parcourir ne devraient pas l’être non plus.  Mais le seul problème, c’est que l’Albanie est un pays très montagneux, avec des routes sinueuses, donc la conduite est difficile et parfois dangereuse.  Également, cœurs sensibles, apportez-vous des Gravols, car les maux de cœur viennent vite avec de telles routes!  Toutefois, la vue et les paysages sont à couper le souffle!

Les routes sinueuses de l'Albanie

Nous sommes restés une semaine avec la famille à mon copain, à visiter la famille, des amis et recevoir de la visite, bref pour mon copain, rattraper le temps perdu.  Les Albanais sont un peuple extrêmement accueillants et généreux. Sa famille m’a accueilli à bras ouverts, comme si j’avais toujours fait partir des leurs.  Voyager avec quelqu’un qui a habité dans le pays visité et vivre avec les gens là-bas est la meilleure expérience de voyage qui existe.  Bon, le seul hic, c’est que mes beaux-parents, beaux-frères et belles-sœurs, les neveux et nièces de mon copain ne parlent ni anglais ni français!  Un seul neveu était fluent en anglais et ses nièces pouvaient quand même me comprendre lorsque je parlais et vice-versa, car elles avaient une base en anglais.  Le langage des signes est alors très pratique!

Après ce périple dans la famille à mon copain, nous avons décidé d’aller prendre du bon temps sur les magnifiques plages du pays.

Vlora

Les plages de Vlora et Saranda sont splendides, l’eau est très chaude et d’un bleu clair, voire pétillant! Deux lieux plus touristiques, majoritairement visités par des voyageurs de l’Europe.  Ces mers n’ont rien à voir avec celle du sud par contre.  Pour la plupart, il n’y a pas de sable mais des petites roches.  Toutes les plages sont aménagées avec chaises et parasols, il suffit de prendre une consommation pour avoir droit à sa chaise.  Je ne suis pas une grande buveuse de café, mais les frappuccinos y sont tout simplement délicieux.

En route vers Saranda

Si vous visitez l’Albanie, vous devez absolument goûter au byrek, mets typique du pays, mais aussi très connu dans les autres pays du Balkan.  C’est un peu comme la pizza ici qu’on peut trouver à tous les coins de rue au centre-ville à Montréal, même chose en Albanie, on en retrouve partout.  Dans le byrek, on peut y mettre ce qu’on veut : poireaux avec yogourt nature et œuf, viande ou bien tomate et oignon, ma préférée.  Fait à la main, c’est un mets hebdomadaire et à moins d’avoir des années d’expérience, ça peut être long à concocter (et je parle ici d’expérience personnelle!)

En bref, quelques villes à visiter en Albanie :

Tirana : Capitale de l’Albanie et la plus grande ville du pays.  Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de visiter amplement la métropole et tout ce qu’elle avait à offrir.  Elle est riche en histoire qui se mêle à la modernité du 21e siècle.

Butrint

Butrint : http://www.butrint.org/

Un lieu archéologique datant de l’époque hellénique jusqu’à l’empire Ottoman et reconnu par l’UNESCO.  L’histoire des conquêtes subies par l’Albanie à travers les années qui y est racontée est impressionnante.

Gjirokastra : http://www.gjirokastra.org/home.html

Ville antique reconnue par l’UNESCO également, on se sent complètement transporté dans une autre époque qui semble avoir vécue tant d’histoires, une ville influencée par la culture ottomane et dotée d’une superbe architecture.

Gjirokastra

Mon aventure en Albanie fut exceptionnelle,  j’y ai découvert un pays magnifique avec des paysages à couper le souffle, des plages paradisiaques et un peuple tout à fait accueillant. Je me suis sentie chez moi parmi la famille à mon copain.  J’ai été dépaysée… juste assez pour avoir le goût d’y retourner très prochainement.  Je vous conseille fortement de découvrir ce coin d’Europe, encore très peu connu du reste du monde, mais qui regorge de richesses historiques et culturelles incroyables.

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire