Art de vivre, Histoire de filles

[Histoire de filles] Pâques = famille, bouffe, printemps!

C’est le printemps depuis un bout (officiellement depuis le 21 mars, mais avouez qu’avez toute la neige, on avait plutôt une impression de «C’est bientôt Noël!» plutôt que «Bientôt les terrasses!»)

Dans ma tête, et ce, depuis toujours, on sait que c’est vraiment le printemps quand Pâques arrive. Il fait beau, on peut sortir en petit manteau, sans bottes (wouhou!) et notre kit d’été est prêt, sur le bord de la porte, il attend juste 5 degrés de plus. (Je ne sais pas si je suis la seule, mais je suis du genre à «forcer» l’été. Tsé, je m’achète une nouvelle jupe ou des nouvelles shorts et je les porte même s’il ne fait pas encore assez chaud en me disant «Dame Nature va me voir habillée de même et elle va faire arriver l’été plus vite!» Mais ça ne marche jamais, si vous vous posiez la question. Je fais juste attraper un rhume de printemps.)

En plus, au printemps, il y a le fameux «ménage de printemps». Mais ça ne veut pas juste dire «nettoyer les fenêtres pis passer le balai». On dirait que je ressens le besoin de faire le ménage partout : dans mon Facebook, dans mon linge, dans mes papiers, dans mes amis, dans mes DVD, dans mon linge (je sais que je l’ai déjà dit, mais j’ai beaucoup de linge!) J’ai le goût de nouveau, de neuf, de repartir à zéro! Un peu comme à la rentrée scolaire mettons.

Dans ma vie, Pâques ne veut pas juste dire printemps. Ça veut aussi dire famille. Et quand je parle de famille, je veux dire «brunch familial de Pâques» et quand je veux dire «brunch familial de Pâques», je veux en réalité dire «beaucoup trop manger en compagnie de gens qui portent le même nom de famille que moi tout en se faisant dorer la couenne au soleil et en capotant parce que c’est le premier barbecue de l’année».

C’est ça, Pâques. Printemps, bouffe, famille, nouveau. Alors pour combler tout ça, je suis allée au Wal-Mart. Oui, oui. 

Grâce à une merveilleuse carte-cadeau de 100 $ (super mignonne en plus : 2 poussins qui ont l’air de donner un bec à un lapin chubby! Si ça fait pas Pâques ça!), j’ai pu me faire plaisir sous le signe «printemps/bouffe/famille/nouveau ». Pis j’ai des preuves!

photo 3

 

1- Je me suis prise un beau parapluie (même si je suis à 97 % certaine que je vais le perdre d’ici 1 semaine. Tsé, le printemps c’est le fun, mais il pleut souvent. Mais  ça ne me dérange pas, ça fait partir la neige plus vite!)

2-Un pot de fleurs. Des vraies de vrai! Même si je suis à 97 % certaine qu’elles vont mourir dans les 2 semaines qui suivent. C’est pas de ma faute, j’ai pas le pouce vert. Et en plus, 3 minutes à peine après leur arrivée, mes chats étaient déjà en train de se bourrer la face de feuilles. Mais je suis une éternelle optimiste! En plus, des fleurs, ça met de bonne humeur! Si elles sont toujours en vie à Pâques, je les offre à ma mère pour nous remercier de nous recevoir…SI elles sont toujours en vie…

3-Je me suis fait un petit trio: mélange Betty Crocker, crémage plus que copieux (Betty Crocker aussi) et colorant pastel pour crémage. Je vais pouvoir me faire des bons cupcakes (et peut-être les partager lors du brunch… s’il en reste!) aux couleurs de Pâques : bleu pâle, rose pâle, jaune pâle… Bref, tout ce qui est pastel!

4-J’ai craqué et j’ai acheté des «mini-egg»… mais pas la «vraie» marque, la marque «Notre Excellence» (C’est une marque exclusive à Wal-Mart qui est de plus en plus présente, surtout dans les Super Centres, tsé les GIGANTESQUES Wal-Mart où tu peux même faire ton épicerie? Ça goûte la même chose et c’est moins cher, j’embarque! En fait, j’ai pas encore goûté les «mini-egg», mais mon amoureux me confirme que ça goûte la même chose et que malheureusement, je ne pourrai pas en manger, parce qu’il les réserve!) J’ai aussi du jus d’orange Notre Excellence, mais ça n’a pas rapport, j’en avais juste pu dans le frigo. Et des mini Reese. Mais ça non plus je ne peux pas en manger. Mon chum les veut, tsé.

5- Printemps=nouveau. Nouveau=linge. Alors des shorts (que je meurs d’envie de porter IMMÉDIATEMENT!) et 2 paires de souliers. Juste une, ça aurait été assez non? NON. J’avais vraiment besoin des 2. Mettons. 

6- Finalement, pour compléter ma nouvelle garde-robe : du rouge à lèvres ROUGE, rouge, ROUGE. C’est tellement tendance! Et aussi, un vernis à ongles Essie, d’un petit bleu-vert pâle (le vrai nom de la couleur est «mint candy apple») que j’ai très hâte de mettre sur mes ongles d’orteils et que je vais essayer dès ce soir sur mes doigts!

J’avoue que j’ai dépassé le 100 $ de sur ma carte cadeau. Parce que tout cela m’a coûté un gros 100 $ et 70 cennes! 

photo 15.44.34

 

Alors, printemps, je suis prête! Je vais me bourrer la face avec ma famille tout en étant super fashion. Prochaine étape : m’acheter une cabane à sucre! Ha oui! J’oubliais! J’ai aussi acheté une carte pour souhaiter «Joyeuses Pâques» à ma grand-mère. Parce que je suis old school et que j’aime ça, la poste. Et ça tombe bien, ma grand-mère adore recevoir du courrier (mais pas des courriels, elle n’a pas d’ordi, tsé, ça complique les choses!) Sur ce, joyeuses Pâques et je vous souhaite de vous bourrer la face entouré de gens que vous aimez!

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

1 Commentaire

  • Répondre [Cuisine] Cupcakes de Pâques! | Web et Mascara 26 mars 2016 a 11 h 46 min

    […] s’amène bien dans un brunch (j’en ai déjà parlé de mes brunchs pascals!), c’est une belle activité à faire avec des petits (et des moins petits!) et c’est […]

  • Laisser un commentaire