Art de vivre, Général, Histoire de filles

[Histoires de filles] 30 jours avant mes 30 ans : New York, burgers et manque d’énergie

(Cliquez ici pour lire les Partie 1, Partie 2, Partie 3, Partie 4 de l’aventure 30 jours avant mes 30 ans.)

L’expression «j’ai pu 20 ans» sera de parfaite circonstance dans exactement 2 jours, le 25 mai, jour de mon trentième anniversaire. Je vous confirme cependant que je la sens plus véridique que jamais, cette expression, du haut de mes 29 ans et 364 jours.

J’vais vous l’dire à vous autres là, cette semaine, je suis brûlée! J’ai mis tout mon énergie à visiter à New York, ça fait qu’au retour en terre québécoise, il ne m’en restait pas gros pour ajouter des crochets à ma To Do List des 30 jours avant mes 30 ans.

Mais ça ne fait rien, parce que le voyage imprévu à New York, c’était l’fun en crime! Croyez-moi, le fait que je sois brûlée est justifié. Mon mari pis moi, on en a marché (et pédalé) un coup pendant le week-end. Du Irish Hunger Memorial en passant par la High Line, Time Square, Tribeca, Williamsburg, Soho et etc. La Grosse Pomme est vraiment une ville aux découvertes infinies. Merci au livre de Marie-Joëlle Parent, 300 raisons d’aimer New York, de nous avoir guidés dans notre périple!

Ayant gardé l’esprit en mode 30 jours avant 30 ans, même en sol new-yorkais, j’ai tenté de poursuivre ma quête, question d’accomplir un ou des élément(s) de ma liste, à New York tsé. J’ai donc bu une cask ale dans un bar. Et cette excellente cask ale, je l’ai bue au charmant pub The Spotted Pig dans Meatpacking District. Je n’avais pas prévu boire ça là pantoute. C’est ce qui est beau dans toute l’histoire.

High line avec Max

Aussi, concernant les fameux points de ma liste que je réalise à répétition depuis le début de l’aventure, je dois être honnête avec vous, je les aies réalisés de nouveau à NYC. ENCORE. Oui, je suis allée voir un autre spectacle (The Curious Incident of the Dog in the Nigh-Time) et oui, j’ai bu quatre nouveaux cocktails. Pour votre info, le meilleur parmi les quatre, je l’ai savouré au Dear Irving, un magnifique endroit aux allures de Great Gatsby. Assise au bar, j’ai pu admirer le mixologue le plus doué et passionné que j’ai vu de toute ma vie, s’exécuter devant moi. Son Vice-Versa valait bien les presque 20 dollars investis.

Mine de rien, ça fait sept nouveaux cocktails que j’essaie durant ces 30 jours avant mes 30 ans. Ça équivaut à une semaine de ma liste ça (et assurément beaucoup trop de dollars)! Je constate donc que si mon défi avait été de boire 30 cocktails différents durant les 30 jours avant mes 30 ans, ça aurait été facile. (Mais ça m’aurait sûrement coûté cher et je serais probablement plus brulée que je le suis présentement. J’ai presque pu 20 ans, je vous le rappelle.)

De retour à Montréal, le sommeil un peu manquant, je n’ai pas eu la force de poursuivre mes accomplissements dans l’immédiat. M’acheter des fleurs ne nécessite pas de gros efforts, je vous l’accorde, mais il semble que les fleuristes près de chez moi ne vendent pas de cactus à mon goût. Pis moi, c’est un cactus que je veux. Ça fait que quand j’aurai retrouvé la forme, je partirai à la course au cactus.

En attendant, j’ai réussi à légèrement recrinquer mes batteries pour sortir avec mon ami Benoit, qui, de par sa grande générosité, m’a offert un burger au Nouveau Palais (check) en sa merveilleuse compagnie.

Benoit nouveau Palais

Sur ce point, je dois vous avouer que ce burger là était bien meilleur que celui que j’ai mangé au Spotted Pig à NYC. En fait, l’idéal aurait été de manger un burger du Nouveau Palais à NYC, mais l’affaire, c’est qu’il n’y a pas de Nouveau Palais à NYC. Comme quoi l’idéal n’est pas toujours réalisable. Il faut savoir s’adapter.

MP Nouveau Palais

Cela dit, j’ai passé une super soirée à Montréal avec mon ami Benoit, qui lui, n’a plus 20 ans depuis déjà quelques années. Il doit cependant être le genre d’exception qui confirme la règle, c’est-à-dire que, malgré son âge passé la vingtaine, il a de l’énergie à revendre et il est capable d’en prendre.

Après ma sortie avec lui, je me suis d’ailleurs dit que j’aimerais ça, moi aussi, être l’exception qui confirme la règle une fois de temps en temps quand j’aurai 30 ans passé. Ça ne sera pas cette semaine par contre. Je suis encore dans la vingtaine pis je me sens déjà comme si j’avais pu 20 ans.

Toujours dans cette partie 5 de mes 30 jours avant 30 ans, je suis allée pratiquer mes stationnements en parallèle avec mon frère, qui a été d’une patience inouïe. Je me suis débrouillée pas si mal, mais je manque encore un peu d’assurance (probablement dû à un traumatisme : la fois où j’ai accroché les mags de la voiture à mon mari). Cela dit, quand on a pu 20 ans, je considère qu’il faut qu’on sache se garer en parallèle comme du monde. Ça fait que je retournerai me pratiquer.

Voilà qui résume bien ma dernière semaine avant mes 30 ans. Jusqu’à maintenant, j’ai réalisé 24 points sur ma liste. Il me reste donc 2 jours pour accomplir les 6 points restants… À moins qu’on change un peu les règles du jeu et qu’on compte un point pour chaque nouveau cocktail que j’ai bu. Dans ce cas, j’aurais atteint mon objectif en avance… Sans compter les nombreux imprévus pas sur ma liste qui ont su égayer mes dernières semaines.

Je vais tout de même terminer mon défi en bonne et dû forme. Encore une fois, en 2 jours, y’a le temps de s’en passer des affaires.

Je vais conclure la partie 5 de l’aventure ici, encore brûlée de ma semaine de presque pu 20 ans. Je vais prendre le temps de me reposer un peu. J’aimerais ça traverser la trentaine avec de l’énergie. Pis du champagne. Pis du showbiz. Pis un cactus.

#30joursavant30 ans

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire