Culture, Lecture

[Lecture] Calendar girl: suite et fin

Crédit photo: Audrey Besner

Vous vous souvenez probablement de la série de livres Calendar Girl que j’avais débutée à lire il y a quelque temps? Pour vous remettre en contexte, Mia, l’héroîne du livre, doit, pour payer la dette de jeux d’un million de dollars de son père qui est dans le coma, s’engager dans un défi de taille : faire le travail d’escort, et à chaque mois, aller dans une nouvelle ville travailler pour un nouveau client pour la somme de 100 000$ par mois!

Dans ma première critique, je découvrais le personnage et dans ma deuxième critique, je me questionnais sur où l’écrivaine Audrey Carlan allait en venir avec cette histoire mais aussi, comment allais-tu faire évoluer son personnage pour éviter que sa série de douze romans (un pour chaque mois) ne soit qu’une partie de jambes en l’air avec un partenaire différent.

Je dirais que le défi est relevé. L’auteure a amené Mia à vivre des expériences complètement différentes qui l’ont mené à la découverte de choses sur son passé, qui lui ont permises de tisser des liens très forts avec des gens qu’elle a aidés, à vivre une histoire pas facile avec un client (car tout devenait trop rose bonbon sinon), à trouver l’amour et j’en passe.

Ce qui m’a par contre irritée en faisant la lecure, c’est la traduction à la française avec des expressions qui parfois sonnaient faux.  Comme je lis en anglais, je crois que j’aurai plus apprécié de lire le tout dans la langue originale.

Aussi, je sais bien que c’est de la romance et que ça sert à nous faire rêver et décrocher, mais le cheminement de Mia est incroyable, voir invraisemblable. Et les baises décritent sont tout simplement intenses et toujours satisfaisantes.

Je vois facilement ces livres adaptés en une série télévisée. Clairement, l’auditoire sera au rendez-vous, et ça en fera rêver plus d’une croyez-moi!

Calendar Girl 
Audrey Carlan
Éditions Hugo et Cie
12,95$

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire