Culture, Lecture

[Lecture] Critique : Seconde Terre, Tome 1 – La Fuite

Bonjour à tous, chers lecteurs et lectrices de Web & Mascara.

Je commence cette critique par vous dire que je ne suis pas un expert en critique littéraire, je serais même honnête avec vous, c’est ma toute première expérience à vie, hormis la fois où j’ai dû en faire une au secondaire sur le roman Maria Chapdelaine de Louis Hémon.

J’ai accepté ce défi à la demande de la ‘chef’ du blogue, ma petite sœur, car elle sait bien que j’aime lire et que j’aime la science-fiction. Je ne prétends pas être un fan fini de Sci-fi qui se déplace à tous les ComiCon ou quelqu’un qui parle Klingon comme langue seconde, mais je m’intéresse assez en la matière pour que des mots tels que « Chewbacca », « Capitaine Jean-Luc Picard » et « Multipass » fassent partis de mon vocabulaire.

Source: Éditions de Mortagne

Source: Éditions de Mortagne

Alors, par où commencer? Je vous dirais ceci : si vous avez lu et aimé les séries romanesques Hunger Games, Maze Runner ou Divergent, le premier tome de cette série de science-fiction, Seconde Terre, vous plaira, j’en suis sûr.

Le tome 1 intitulé La fuite est un roman de Priska Poirier. Le cadre de fond de l’histoire nous transporte dans un avenir lointain, mais pas trop, où l’humanité a dû faire face à un réchauffement climatique à l’échelle planétaire. Tel un futur probable qui aurait pu être imaginé par Bernard Weber dans son roman L’arbre des possibles, l’auteure Québécoise a su nous transporter rapidement dans cet avenir possible dès les premiers chapitres du livre. Le genre humain qui est décrit dans le roman a fait le nécessaire pour s’adapter à sa réalité environnementale, et le héros du livre, Benjamin Maska, évolue au sein de cette dernière.

Ben, adolescent de 14 ans, est un sportif quasi professionnel possédant un fort esprit de compétition. La domotique, la technologie médicale avancée et l’éducation one-on-one font partie de son quotidien. Cependant, cela n’empêche pas la camaraderie, l’amour de sa famille et le respect de la nature d’être des valeurs très importantes à ses yeux.

Un des points que j’aimerais souligner ici est le fait que dans les premiers chapitres du livre, l’auteure en profite pour bien nous décrire la physionomie et la physiologie du personnage principal. Elle nous donne aussi un bon portrait des gens qui l’entourent (famille, amis et ennemis). Cependant, j’aurais aimé avoir plus de profondeur dans la description de certains personnages et des lieux dans lesquels ils évoluent. Par moments, on s’imagine bien l’atmosphère dans lequel l’auteure veut nous transporter mais à d’autres, on le sent moins. Est-ce que j’ai trop aimé lire Le Seigneur des Anneaux et les descriptions à n’en plus finir? Peut-être, mais ma lecture des premiers chapitres m’a donné envie d’aller plus loin et d’en savoir davantage sur l’avenir de Ben.

Alors, voici la suite :

Dès la fin du 5ième chapitre, un événement plus que surprenant se produit (ne vous inquiétez pas, je ne gâcherai pas la surprise quand même) et Ben se retrouve plongé dans une course folle de chasse à l’homme. Les gens qu’il pensait connaître se révèlent être…  Ah non! Je ne vendrais pas ici le « punch », lisez donc le roman, ça vaut la peine. 

Je vais seulement vous teaser en vous disant ceci : menace planétaire, voyage interstellaire et pouvoirs psychiques!!!

Selon moi, l’auteure a su mélanger savamment des éléments de poursuite, de complots et d’énigmes dans son roman qui font en sorte que nous sommes tenus en haleine jusqu’à la toute fin. Fin qui nous laisse entrevoir que le chemin qui mènera à la Seconde Terre sera bien entendu rempli d’embûches pour Ben Maska. À suivre…

Finalement, j’ai trouvé ce roman facile à lire, les termes scientifiques et les descriptions techniques qui sont faites sont faciles à comprendre. Je dirais même que si vous voulez commencer à vous habituer à ce genre littéraire, Seconde Terre est une bonne entrée en la matière.

On se revoit après le tome 2.

Nicolas Besner, pour Web & Mascara.

Seconde Terre, tome 1 – La Fuite

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

1 Commentaire

  • Répondre [Lecture] Seconde Terre, tome 3 - Compte à rebours | Web et Mascara 3 février 2017 a 11 h 47 min

    […] aimé ce livre? Oh que oui! Dans le premier tome, j’ai entrevu que la route qui mènerait à Iskay (seconde terre) serait difficle et remplie […]

  • Laisser un commentaire