Culture, Lecture

[Lecture] I’m your man, la vie de Leonard Cohen

J’ai lu I’m your man, la vie de Leonard Cohen, une biographie par Sylvie Simmons traduite de l’anglais par Élisabeth Domergue et Françoise Vella, publiée chez édito.

Si les critiques encensent cette biographie pour sa précision et son exhaustivité, ce n’est pas pour rien. En plus d’être incroyablement détaillée et documentée, elle relate presque année après année toute la vie du célèbre artiste. Toutefois, je l’ai trouvée un peu difficile à lire.

La narration est si linéaire et le récit si complet que la lecture s’en trouve alourdie, peu divertissante. Peut-être ne connaissais-je pas suffisamment ce monument de la chanson et de l’écriture qu’est Cohen avant de commencer; que par manque de fascination, je n’ai pas su apprécier à sa juste valeur cette recherche exhaustive de la journaliste Sylvie Simmons dans les archives privées de l’artiste, ponctuées d’entrevues avec tous les proches de Leonard Cohen.

Crédit photo : édito

Si la journaliste nous dépeint le personnage dans ses moindres détails, de son talent jusque dans ses épisodes dépressifs – de l’amant volage au poète tourmenté en quête de sens, spirituel et passionné, elle passe également beaucoup de temps à décrire tous les gens qui sont passés dans sa vie.

Cette biographie, c’est un peu comme un recueil où l’on aurait décidé de réunir tout l’ensemble des faits concernant de près ou de loin Leonard Cohen. Si l’ouvrage est complet et précis, le style pragmatique et journalistique d’écriture ne m’a pas permis de m’immerger dans la lecture et de m’imprégner de l’homme.

Toutefois, les nombreuses anecdotes relatées dans le livre permettent de mieux comprendre l’artiste dans sa complexité, et de retrouver dans ses racines et ses expériences les traces de son génie.

Au centre du livre, des photos de sa jeunesse à aujourd’hui nous montrent l’homme à femmes, mais aussi l’homme de scène, toujours bien mis et désinvolte.

« C’est un homme courtois, élégant, avec des manières à l’ancienne. Il s’incline lorsqu’il vous rencontre, se lève quand vous sortez et s’assure que vous êtes à l’aise sans montrer que lui, il ne l’est pas (…) C’est un homme secret, plutôt timide. Mais, lorsqu’on le pousse dans ses derniers retranchements, il se prête au jeu avec dignité et humour. En bon poète et fin stratège, il choisit soigneusement ses mots avec une précision bien rodée (…) »

Ainsi débute l’ouvrage. Avouez que ça donne envie de partir à la rencontre du grand Leonard Cohen, l’homme, la légende.

« Ma chère, dit Leonard, je suis né en costume. »

I’m your man, la vie de Leonard Cohen, par Sylvie Simmons, chez édito. 576 pages, 34,95 $.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire