Culture, Lecture

[Lecture] Le deuxième étage de l’océan, un conte autant pour les petits que pour les grands

Crédit photo : lequartanier.com

Crédit photo : lequartanier.com

Ce n’est pas peu fière que je vous présente mon dernier coup de cœur littéraire, et accessoirement, le dernier livre de mon directeur de création, Carle Coppens : Le deuxième étage de l’océan.

Écrit pour et avec son fils de 7 ans, ce conte relate l’histoire d’un petit garçon qui découvre un escalier de fer longeant le duplex où il vit avec sa famille qui va le conduire à vivre une histoire incroyable.

Écrit en vers, de façon poétique et avec beaucoup d’humour, ce conte est très plaisant à lire et s’adresse autant aux petits qu’aux grands. (Oui, c’est nous les grands, même si je sais bien qu’on reste d’éternels enfants. 😉 )

J’ai littéralement dévoré ce livre en moins de deux et il est sans aucun doute un conte parfait à lire à voix haute.

Moi, par exemple, j’ai pris un énorme plaisir à le conter à mon père qui a ri plus d’une fois et a sincèrement soulevé le talent de l’écrivain. 😉

C’est donc l’histoire de ce petit garçon, dont nous ne connaissons pas le nom, qui vit dans un humble appartement avec sa sœur aînée passionnée par l’Antiquité, son père et sa mère, qui jasent et empêchent à quiconque, surtout à lui, d’en placer une. Lorsqu’il part à la découverte de cet escalier de fer pour lui aussi avoir quelque chose à raconter lors du dîner, c’est plein d’ingéniosité qu’il se retrouve nez à nez avec un monstre à 10 ou 12 têtes.

Les minutes filaient, il laissait passer sa chance
Sa tête vagabondait, il rêvassait en silence
Un jour à cette table, il trouverait sa place
Il ne serait plus le benjamin, celui qui se tasse
Qui ne peut pas parler, qui attend jusqu’au lendemain
L’occasion de demander : « Je pourrais avoir le pain ? »

Ce petit extrait (un de mes préférés) donne le ton. Les vers défilent sous nos yeux et, accompagnés des magnifiques illustrations de Julie Rocheleau, nous n’avons aucun mal à nous créer des images.

Ce conte poétique, contemporain et ludique pour les enfants n’est pas comme les autres et saura être apprécié tant pour le conteur que pour l’oreille attentive.

Si Carle Coppens nous a habitués à des oeuvres un petit peu plus sérieuses comme À qui se méfier ou Baldam l’improbable (que je vous invite également à découvrir), Le deuxième étage de l’océan est selon moi du bonbon, qui, à l’approche du temps des Fêtes, me semble être un présent tout indiqué pour être lu et partagé en famille.

Édité chez Le Quartanier, n’hésitez pas à aller le feuilleter si vous passez au Salon du livre (Pssst : c’est le dernier jour aujourd’hui!)

Également en vente en librairie.

Crédit photo : Sophie Leduc

Crédit photo : Sophie Leduc

 

Titre : Le deuxième étage de l’océan
Auteur : Carle Coppens
Illustratrice : Julie Rocheleau
Éditions : Le Quartanier
Prix : 14,95 $

Bonne lecture 🙂

 

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire