Culture, Lecture

[Lecture] Star Wars Origami, pour les geeks avertis!

Des produits dérivés de toutes les gammes issues de l’univers de Star Wars ont vu le jour sur bien des tablettes et ont attiré plusieurs admirateurs.

Je me suis d’ailleurs retrouvée avec un bouquin de Star Wars Origami entre les mains.  Quelle a été ma surprise de voir mes personnages favoris en papier !

Par contre, ce livre de bricolage est-il pour tout le monde ?

N’ayant jamais fait d’origami, j’étais un peu découragée de voir la complexité de ce bouquin. Du moins, l’auteur offre un premier chapitre pour les débutants.  Armée de ma patience et du premier volet, j’ai pu bien apprendre les bases de cet art. Fière d’avoir réussi à accomplir les méthodes de pliages, je me suis attaquée à la suite, soit les projets Star Wars. Pour commencer simplement, j’ai fait un sabre laser bien simple, pour ensuite faire celui plus complexe de Darth Maul. Le résultat est tout de même bien intéressant.

 sabres

Enthousiasmée par mon succès, je me mise à regarder toutes les possibilités. Quelle ne fut pas ma surprise de trouver la Princesse Leia. Vite, vite, vite ! Je me suis empressée de la commencer. Une fois à la 12e étape sur 27, je suis devenue plutôt perplexe. Qu’est-ce que tout ce charabia ? Les yeux ne clignant plus, je réussis à faire quelque chose de …potable. C’est peut-être un bien grand mot puisque la Princesse Leia ressemble davantage à Chucky avec toutes ces coupures au visage. En plus, remarquez bien sur la photo que le côté droit présente une femme qui semble avoir le mal de mer…ou bien le mal de l’espace, dans ce cas-ci. (Il semblerait que les imprimeurs ont manqué d’encre pour une partie de son visage…HAHA!)

 princesseLEia

Loin d’être satisfaite de l’allure de mon héroïne, je me suis lancée sur quelque chose d’un peu plus simple, soit Han solo congelé. C’est un rectangle, quoi de plus simple! Ce fut tout de même une réussite.

HAnSolo

Croyant que plus rien ne pouvait m’arrêter, j’ai décidé de faire Yoda. Quelle bonne…idée ! (*FACEPALM*)

Encore une fois, emballée aveuglément par ma réussite de trois étapes, je me lançais dans la construction du maître Jedi et c’est 33 niveaux de pliages. L-A-M-E-N-T-A-B-L-E ! Plutôt découragée à la moitié du projet, je continuais tout de même à tenter l’impossible et à le faire ressembler à autre chose qu’un poisson mort. Une fois terminé, je ne pus que m’esclaffer ! Encore, en écrivant ces lignes en compagnie de mon Yoda manqué, j’en pleure de rire. Vous pouvez d’ailleurs voir mon chef-d’œuvre en comparaison avec celui de l’auteur. La différence est bien … minime

 

Yoda

 

Enfin, tout cela pour vous dire que le livre est superbe, mais qu’il est essentiel d’avoir suivi des cours ou de posséder un talent inné en origami pour s’y aventurer. La complexité de la majorité des projets est plutôt alarmante pour les débutants.

Je continue tout de même à me pratiquer. Qui sait, peut-être qu’un jour je pourrai vous présenter un origami Star Wars spectaculaire! Pour le moment, je me console au moins avec mes statuettes et legos Star Wars.

 

statues

 

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire