Art de vivre, Culture, Général, Musique, Potins

[Musique] Hubert, « gagguer » sur ton Felix, c’est non!

Crédit photo: Sylvain Légaré – showbizz.net

J’ai écouté les 40 ans de l’Adisq hier. L’animation sans failles de Louis-José a détonnée avec l’air blasé d’Hubert Lenoir, et sincèrement, ça m’a déçue tout ça.

Hubert, je ne questionne pas ton talent ici. Comptes-toi chanceux, je ne change pas de station quand tu joues à la radio.(Vois-tu, je suis une « switcheuse » compulsive.)

Plusieurs dirons que tu étais probablement gelé comme une balle. Tu ne seras pas le premier ni le dernier à accepter un trophée ben gelé ou ben soûl. Pour le scandale, on repassera.

Laisse-moi quand même te dire que de nous faire de gentils doigts d’honneur, ça n’a rien d’élégant. Si c’est pour provoquer? Ben, c’est raté.

Le fait de gagner autant de trophées te donne une tribune exceptionnelle pour t’exprimer devant des milliers de gens sur des enjeux qui te tiennent à cœur, sur la musique que tu fais, sur tes convictions. Tes premiers remerciements allaient en ce sens.  Hier, fort probablement, que plusieurs se disaient: « Mais qu’est-ce qu’Hubert va bien nous faire comme discours? »

Au lieu de ça, tu vas t’enfoncer ton trophée dans le fond de la gorge pour te faire « gagguer » à heure de grande écoute. Hum. (Insérer ici un silence d’incompréhension).

Et si tout ça transcendait un mal de vivre que tu ne sembles pas capable d’extérioriser autrement, un peu comme à ton passage à Tout le monde en parle? Peut-être que c’est ça, mais #lesgens Hubert, ne seront pas toujours aussi conciliants. Hier, ça frôlait le manque de respect de tes pairs et du public qui sont derrière toi.

Avec ton talent, des prouesses de la sorte ne sont pas nécessaires à ta carrière. Fais confiance à ta musique. Peace and love Hubert!

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire