Général

[Société] #lesgens sur Facebook

Nous, utilisateurs de Facebook, sommes tous au moins membre d’un groupe quelconque: un groupe de revente, un groupe de mamans, un groupe de notre région, name it!

Que ce soit sur ces groupes ou dans vos « amis » Facebook (notez ici les guillemets à amis… parce que tsé), on remarque plusieurs types de #gens qui tapent sur les nerfs.

Je vous ais fait un sympathique palmarès de ces #gens question de rigoler un peu et de sortir gentiment le méchant.

Les paresseux

Ah! Assurément mes prèfs! Ça, c’est le monde trop paresseux pour aller chercher sur Google ou prendre le téléphone pour trouver des infos. Ou bien utiliser le merveilleux outil de recherche dans un groupe, parce qu’on s’entend, quand ça fait 50 fois que des gens demandent la même info, ça tape sur les nerfs et j’ai juste le goût de leur répondre en hurlant en lettres majuscules: fait une ost%@# de recherche (mais je m’abstiens!)

Du genre:

« Hey gang! À quelle heure le Wal-Mart ouvre? »

« Votre meilleur gars de terrassement, c’est qui? » (que j’ai vu apparaître minimum une vingtaine de fois cet été dans le feed d’un des groupes dont je suis membre.)

Entre vous et moi, la personne a quand même pris le temps d’aller écrire sur Facebook et ATTENDRE que quelqu’un lui répondre. Ça lui a donné quoi de plus que d’avoir pris la peine de s’informer elle-même (insérer ici un long silence sans réponse!)

Crédit photo: Audrey Besner

Les cheap

Eux, ce sont ceux qui cherchent des références pour n’importe quoi mais toujours « à petits prix ». Ou ceux sur les groupes de vente qui te font des offres pas possibles. Du style:

« Une bonne coiffeuse qui fait mèches et coupe, qui coûte pas trop cher mais qui est ben hot, ça existe? »

Attention, fait vécu: je vendais 15 tapis de sol pour 40$, la fille me demande si ça vient avec le rangement. What the what?!? J’ai mis une photo, je vous jure, je me demandais si je laissais ça mort ou ben si je lui demandais si elle voulait ma maison avec ça (j’ai opté pour la première option – mon chum et moi avons beaucoup rit.)

Les coachs de vie improvisés

(Soupir) Oui, je soupire avant d’en parler, ça me fait du bien.

De plus en plus, je vois des gens qui balancent des messages à saveur philosophique sur la vie, qui donnent des conseils à l’eau de rose et qui se tapotent dans le dos à coup de t’es bonne, t’es fine, t’es belle… alouette!

Je n’ai rien contre le positivisme mais quand c’est à chaque jour, là, tu commences à m’irriter un tantinet. Et ne me partez pas avec les coachs beach body qui veulent m’ajouter à leurs listes d’amis en m’envoyant un message privé en me disant que je suis dont belle et que j’ai l’air d’avoir une belle âme. Lâchez-moi la spiritualité! Non, tu ne seras pas mon ami.

Les « je ne veux pas partir de débat mais…. »

Juste en écrivant cette phrase, tu as parti le débat. POINT.

Les mamans de groupe de mamans

Bon. Valérie nous avait déjà fait un article assez sympa sur les groupes de mamans. En fait, j’adore les groupes de mamans pour pleins de choses: l’entraide, le partage d’histoires, le support entre mamans, le sentiment déculpabilisant en lisant les autres, le partage d’expérience et j’en passe. Ce que je ne suis pas capable: celles qui veulent un avis médical quand la condition de leur enfant est clairement douteuse et nécessiterait une visite chez le médecin.

De un, malgré l’expérience de plusieurs, nous ne sommes pas médecins ni infirmières. Une photo et une vidéo de ton petit ne valent rien à comparer à une visite en personne à la clinique.

De deux, appelles 811. Oui, tu vas me dire qu’ils finissent toujours par te dire d’aller à l’hôpital si ça va pas, mais ils n’ont pas le choix. J’ai toujours trouvé qu’ils me donnaient de conseils pertinents lorsque j’étais inquiète.

De trois, dans le doute, suis ton instinct de mom qui vaut plus que bien des opinions de mamans sur un groupe.

Tsé, j’ai déjà vu quelqu’un commenter sur l’état d’un enfant qui a fait littéralement paniquer une nouvelle maman quand ce n’était pas du tout une situation de 911. Je vous jure, cette histoire a vite dégénérée. Pas drôle du tout pour cette maman.

Pis vous savez le plus drôle là-dedans? J’ai déjà été dans une de ses catégories de #gens sur Facebook. Comme quoi, on n’est pas à l’abri!

Et vous, quel type d’utilisateurs Facebook vous fait grincer des dents? On jase-là!

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire