Art de vivre, Culture, Lecture, Sorties

[Sorties] Le salon du livre de Montréal 2017, quelques premières

Je manque rarement le Salon du livre de Montréal. Et cette année, j’allais encore moins passer à côté, car mon cousin y était auteur invité pour rencontrer ses lecteurs pour son premier roman à succès, Le tricycle rouge. Pour en savoir davantage sur celui-ci, retour sur ma critique ici!

C’est donc en famille, accompagnée de mon père et de ma soeur, que je me suis rendue à la Place Bonaventure. Au stand Hugo&Cie, nous avons pu saluer et encourager Vincent pour sa troisième et dernière journée de dédicaces, pendant que son plus grand Clément était sagement assis, le nez dans une bande dessinée. Car oui, le Salon du livre plaît tant aux petits qu’aux grands.

Crédit photo : Sophie Leduc

Pour notre part, nous nous sommes laissés transporter par les couleurs des couvertures de livres et hautes pancartes arborant les noms de maisons d’édition et avons parcouru les différentes allées.

Crédit photo : Sophie Leduc

Ce salon du livre ne fut pas une première pour mon cousin seulement, ce le fut également pour mon père en tant que visiteur. J’étais donc ravie de lui faire faire le tour et de lui parler de certains auteurs incontournables d’ici et d’ouvrages qui ont marqué mon attention cette dernière année. Pourtant, c’est mon père qui va me faire découvrir un auteur de chez nous, lui qui s’est laissé séduire par la bande dessinée Paul en appartement de Michel Rabagliati. 

Ce que j’aime du salon du livre, c’est d’avoir la possibilité d’aller à la rencontre d’un auteur qu’on admire mais aussi d’en découvrir de nouveaux.

Comme chaque année, La lecture en cadeau avait son propre stand. La Fondation pour l’alphabétisation a lancé cette initiative en 1999. En novembre et en décembre, nous sommes tous invités à faire le don d’un livre jeunesse neuf à l’attention d’un enfant âgé de 0 à 12 ans. En plus de pouvoir le faire au Salon du livre de Montréal, c’est également possible à travers plusieurs librairies et bibliothèques participantes.

Petite nouveauté cette année qui a retenu mon intention, c’est le projet Poésie Go! Il s’agit d’un projet inédit présenté par Le Festival de la poésie de Montréal, développé en collaboration avec Magnéto et en partenariat avec la Société de transport de Montréal. 18 poèmes de 2-3 minutes inédits écrits par 12 poètes, lus par 4 comédiens, sont disponibles gratuitement sur notre mobile à l’aide de l’application à télécharger Totemi. Ces balados sont réparties à travers 18 stations de métro et dès qu’on s’approche d’une borne de diffusion, celui-ci s’affiche et nous pouvons soit le télécharger, soit l’écouter. À essayer dans le métro jusqu’au 15 décembre ou au salon où 12 bornes sont accessibles.

En partant, je me suis régalée des affiches de 18 auteurs illustrés par des illustrateurs d’ici. Kim Thuy, Dany Laferrière, Leonard Cohen, Yvon Deshamps font partie de cette exposition intitulée D’illustres auteurs, présentée en primeur au Salon du livre de Montréal et qui poursuivra sa tournée dans plusieurs lieux de la ville et du Québec. Une très belle initiative d’Illustration Québec dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal.

Crédit photo : Sophie Leduc

Conquise, comme à chaque fois, je vous invite fortement à aller faire un tour au Salon du livre de Montréal.

Aujourd’hui lundi 20 novembre

Place Bonaventure

09h – 15h

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire