Art de vivre, Culture, Lecture, Sorties

[Sorties] Le salon du livre de Montréal (ou comment faire renaître l’enfant en moi!)

La semaine dernière, ma collègue Valérie publiait un article pour nous partager le vécu de « l’adolescente de 14 ans en elle » lors de la venue de Sum41 au metropolis. Cette semaine, c’est mon tour de vous raconter comment, chaque année, je redeviens un peu une enfant la fin de semaine de novembre où Montréal accueille le Salon du livre! Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours aimé lire, déjà à sept ans, je dévorais des mini-romans comme personne. Après avoir épluché les bibliothèques de mon quartier, toute mon enfance et le début de mon adolescence, vous pouvez imaginer le bonheur que j’ai ressenti la première fois que j’ai mis les pieds au salon du livre de Montréal. C’était le paradis!! Ce sentiment ne m’a jamais quitté et chaque fois que je remets les pieds au salon du livre, je redeviens une enfant avide de mots, d’histoire, d’aventures et de rencontres à travers les livres.

Pour moi, initier les enfants au plaisir de lire est capital et je trouve que le salon du livre est une magnifique occasion pour cela. En effet, il y a d’abord la diversité de choix, BD, albums jeunesses, romans, etc. se côtoient en nombre incroyable et permette généralement à chacun d’y trouver son compte. L’enseignante en moi trouve que c’est une excellente façon d’inciter ses élèves à lire en leur faisant découvrir qu’il y a toutes sortes de livres et qu’ils sont libres de choisir parmi n’importe quel type. Pour moi, lire une BD ou un roman aura le même effet sur l’apprentissage de la lecture, tant que l’enfant en retire du plaisir et a envie de continuer de découvrir des livres par la suite. Fin de la parenthèse de pédagogue, que voulez-vous, on ne sort pas l’étudiante en enseignement de la passionnée des livres, vous vous en doutez!

De plus, le fait de pouvoir rencontrer les auteurs qui ont créé les histoires qui nous font rêver est toujours une expérience enrichissante. On peut en apprendre plus sur les mondes qui nous ont tenus éveillés tard la nuit ou encore nous faire découvrir des livres après avoir rencontré un auteur qu’on ne connaissait pas mais qui, nous ayant charmé par sa présence, nous a donné envie de le connaitre davantage à travers ses livres. Malheureusement, cette année, j’ai eu très peu de temps au salon du livre, je ne pourrais donc vous faire un long compte-rendu de mes rencontres, j’en ai fait très peu. Ma collègue Audrey G. vous a toutefois fait un article sur ses coups de coeur du salon du livre particulièrement intéressant!

Cette année encore, le salon du livre de Montréal, qui en était à sa 35e édition du 14 au 19 novembre dernier, m’a charmé et a ranimé l’enfant en moi le temps de quelques heures. J’ai même eu la joie de voir un grand nombre de gens y participer.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire