Culture, Danse, Spectacles

[Spectacle] Forêt – Une expérience du corps, tout en douceur

Forêt est un spectacle sensoriel entre la danse et l’art performatif qui explore le corps et sa nature sociale, les limites qu’on lui impose, l’usage que l’on en fait, les stigmates qui entourent sa nudité et l’étendue de ses horizons qui se prolongent dans l’esprit. Le créateur, concepteur, directeur artistique et performeur Élian Mata présente l’œuvre ainsi :

De son état serein originel, à sa controverse publique actuelle, FORÊT déploie un terrain de réconciliation de la perspective des spectateurs face aux corps, devenant dès lors témoins de l’existence véritable et de la diversité physiologique des performeurs … Jusqu’à ce que le corps soit banni par la société, et que le vêtement érotise et sexualise le corps plus que jamais. Ainsi, le costume organique apparait, et sa matière en dicte sa physionomie tout autant que le mouvement des performeurs.

La représentation à laquelle j’ai assistée était déjà une expérience formidable. Les corps nus, de la curiosité du mouvement et des sens à l’éveil de la conscience de soi, jusqu’au vêtement qui camoufle mais révèle à la fois, à travers les implications de la morale et de l’œil de l’autre.

Photo : Élian Mata

Mais le spectacle va plus loin : lors des représentations subséquentes, les spectateurs devaient également assister au spectacle nus. Un équilibre qui devait être particulièrement intéressant à vivre!

Il m’a été précieux de voir 6 corps d’hommes et de femmes, tous différents en âge, en formes et en expérience (certains performeurs n’avaient jamais mis les pieds sur scène) se mouvoir avec aisance et liberté, sans tabous ni gêne. Une expérience révélatrice, libératrice.

Le rythme est lent, permet d’apprécier les corps dans toute leur splendeur. Les mouvements déconstruits, parfois loufoques, offrent également au spectateur une perspective désexualisée et neutre de la nudité.

La musique créée une ambiance magique, surtout à l’éveil des performeurs dans un éden créé uniquement par l’ambiance des éclairages d’une scénographie épurée, qui laisse tout l’espace aux danseurs.

Les spectateurs sont assis à même des coussins au sol sans délimitation entre la scène et l’audience, ce qui permet une proximité très intéressante avec l’ensemble. Je vous laisse sur un extrait du spectacle, question de vous donner une meilleure idée 🙂

Présenté par Tangente Danse. Pour tout savoir, c’est par ici!

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire