Culture, Spectacles

[Spectacles] Le premier one man show d’Yves P. Pelletier : Moi?

Je voulais amener ma mère à la première montréalaise du premier one man show d’Yves Pelletier intitulé candidement Moi? au Monument National. Elle est de l’époque Rock et Belles Oreilles et c’est grâce à elle que je connais les personnages iconiques de cet artiste qui fait maintenant partie des meubles de l’humour, du petit écran et de la culture populaire québécoise en général : Stromgol l’extra-terrestre (tou tou tou dou douuuuu), Mr. Caron, le lecteur de nouvelles pour les sourds et bien d’autres (que j’ai d’ailleurs retrouvé avec plaisir).

Photo : Yves P. Pelletier

Mais comme elle est très malade, j’ai plutôt amené ma meilleure amie. Ce sont donc deux début-trentenaires qui, à la première question d’Yves P. Pelletier : « Qui ici me connaît? », répondent timidement oui parce qu’on sait qui était le grand dans RBO.

Lorsqu’il arrive sur scène, il semble nerveux. Ce grand timide débit son texte à une vitesse folle, à s’enfarger dans ses lignes et à en oublier de ponctuer ses punchs. Les blagues se terminent un peu en queue de poisson, puis les blagues se transforment en sketches… Il doit recrinquer le public à chaque nouveau segment puisque les finales tombent un peu à plat. Le manque de naturel, quand il est dans sa propre peau (parce qu’il n’a rien perdu de son talent pour se glisser dans celle de ses personnages), entrave l’humour.

Si les jeux de mots sont intelligents, l’humour bien pensé et juste ce qu’il faut de puéril pour être drôle et accessible, nous ne rions tout de même que très peu pendant le spectacle. C’est que la livraison n’est pas fluide, le ton peu invitant. On n’arrive pas à oublier que c’est un spectacle, qu’on essaie de nous faire rire et que Pelletier a mémorisé son texte. C’est mignon, mais en dehors des passages de personnages (tous excellents à mon avis) et d’un sketch sur le voyage, l’ensemble est un peu fade.

La plupart iront par nostalgie, et c’est tant mieux! On retrouve un peu d’RBO sur la scène, tout en découvrant l’être humain génial qu’est Yves P. Pelletier (je lui aurais legit fait un câlin à la fin tellement yé cute, ce grand enfant quinquagénaire). Un petit show sympathique à voir avec des gens de la génération RBO pour voir leurs yeux s’illuminer comme ceux de mes voisins en voyant Mr. Caron arriver.

Moi? d’Yves P. Pelletier, en tournée partout au Québec jusqu’en janvier prochain.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire