Culture, Spectacles

[Spectacles] Threshold (Seuil) du Patin Libre : Danse contemporaine sur glace

Aux sceptiques qui pourraient croire que les lames du Patin Libre ne sont qu’une excentricité ornementale, détrompez-vous. J’ai passé une soirée exquise. Non seulement la formule « aréna urbain » rend-elle l’événement unique, alors que le public est assis de part et d’autre de la patinoire à même la glace, bien
emmitouflé dans des couvertures chaudes pour s’isoler du froid de cette scène improbable, le spectacle lui-même est à la fois touchant et impressionnant.

À travers des moments tantôt ludiques, tantôt teintés de mélancolie, les 5 artistes du Patin Libre, presque tous ex-patineurs artistiques professionnels, offrent une prestation surprenante entre la glisse et la danse. Une mention spéciale à Taylor Dilley, un des patineurs dont l’émotion et l’abandon dans
l’interprétation, la tristesse et l’espoir candide m’ont vraiment émue. Clairement mon crush artistique de la soirée.

Les chorégraphies, synchronisées ou asynchrones mais toujours précises et expressives sont étonnamment variées vu les restrictions scéniques et techniques de la patinoire et des lames. Malgré tout, les artistes ne cessent de se renouveler et d’offrir une prestation envoûtante et captivante pendant les 2 courtes parties de 25 minutes que durent le spectacle. À l’entracte, des breuvages chauds (et un petit cupcake à l’amarula – ya rien de trop beau) permettent de se réchauffer alors que la température de la patinoire reste glaciale.

Au retour, des nuages de fumée se sont formés au-dessus de la glace, que viennent caresser la lumière diffuse des spotlights, offrant une vision irréelle de la scène gelée. Quand les artistes se remettent en mouvement, les courants d’airs provoqués par la chorégraphie envoient valser les nuages dans le public, ajoutant à la féérie de l’ensemble. Franchement, une belle expérience qui ne laissera personne de glace!

Photo © Rolline Laporte. Interprètes Jasmin Boivin, Alexandre Hamel, Samory Ba, Pascale Jodoin, Taylor Dilley.

Les publics de tous âges ont apprécié la prestation, et je vous encourage à y emmener petits et grands, initiés comme novices. Les occasionnelles pirouettes et acrobaties raviront les férus d’action et la sensibilité de la chorégraphie touchera le cœur des âmes plus artistiques.

Treshold (Seuil) du Patin Libre présenté par Danse Danse jusqu’au 22 avril 2018 à l’Aréna Saint-Louis dans le Mile End. À ne pas manquer!

Renseignez-vous, certains soirs, la patinoire est ouverte au public après le spectacle : vous pourriez amener vos patins ou en louer sur place pour investir la scène à votre tour!

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire