Culture, Spectacles

[Spetacles] Juste une p’tite nuitte – Hommage aux Colocs du Cirque du Soleil

Une soirée incroyable, pleine d’émotions. Déjà je commence par un conseil, courez-y.

La dernière fois que je me suis rendue à une première de la série hommage du Cirque du Soleil, j’avais été déçue. Cette fois, j’y allais un peu à reculons. Je me suis détrompée assez vite!

Les chansons remasterisées et remixées de Dédé et les Colocs ont un son tantôt mélancolique, tantôt joyeux, et une folle bande de danseurs, d’acrobates et d’athlètes s’improvisant percussionistes s’éclatent sur une scène un peu trash au look party de ruelle.

Leur énergie contagieuse nous fait sourire, rire, parfois pleurer dans les moments plus touchants qui réfèrent au suicide de Dédé Fortin, cet incroyable artiste québécois adoré du public qui le pleure encrore. Sa famille dans la salle, une toute petite fille avec ses emblématiques lunettes sur la tête, l’ancien batteur des Colocs aux yeux mouillés à la conférence de presse; les artisans du show comme ceux qui y assistent ont Dédé au coeur, et leur passion fait mouche.

Crédit photo: Maïté Indacochéa

Crédit photo: Maïté Indacochéa

Bien installée derrière un Olivier Lambert aussi séduit que nous par la mise en scène magistrale et le talent des artistes, je savoure comme à chaque délicieux spectacle qui me plaît autant que celui-là le moindre moment superbe et éphémère que je ne pourrai que me repasser dans ma tête.

Bref, que des bons mots – et un de plus pour la mise en scène et la scénographie grandiose qui passe par des modules mobiles et la conquête des hauteurs, dans des numéros aériens qui tirent des « oh » et des « ah » à la foule.

Juste une p’tite nuitte – Hommage aux Colocs du Cirque du Soleil, jusqu’au 18 août.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire