Culture, Théâtre

[Théâtre] Fredy au Théâtre La Licorne

J’entre au théâtre avec une connaissance plus que limitée de l’histoire de Fredy Villanueva. Je sais qu’il est Canadien d’origine sud-américaine, qu’il a été tué par balle par un policier, injustement dit-on. Je sais que l’événement a créé tout un tumulte à propos du profilage racial, que le drame est encore bien vivant aujourd’hui et que des gens militent encore pour que l’histoire ne tombe pas dans l’oubli, pour que les choses changent.

En sortant du théâtre, je prends la mesure du drame. J’apprends aussi que « théâtre documentaire » ne signifie pas « théâtre objectif », que théâtre documentaire ne signifie pas ne pas exprimer une opinion, mais simplement présenter les faits. D’un angle ou d’un autre, mais présenter les faits.

La pièce soutient clairement Fredy. Et il serait difficile de faire autrement après avoir pris connaissance des faits entourant l’histoire. Une pièce électrisante qui maintient l’audience au bout de sa chaise du début à la fin, sans grande mise en scène, sans décors complexes, sans changement de costume. Sept acteurs qui joueront tous les protagonistes de l’enquête, qui nous garderont suspendus aux lèvres de ceux qui ont voulu ouvrir, ou garder bien fermé le dialogue.

Distribution de gauche à droite : Victor Andrés Trelles Turgeon, Nicolas Michon, Kémy St-Éloy et Ariane Castellanos
Crédit photo : Maxime Côté

Après le spectacle, une discussion entre un invité spécial, l’avocat de Dany Villanueva, Maître Arseneault, l’auteure de la pièce, Annabel Soutar, le metteur en scène Marc Beaupré et l’audience. Une discussion chargée en émotions et un échange d’idées qui s’entrechoquent. Après une pièce sur le « nous » et le « eux », peut-on parler « d’eux » en parlant de la police qui refuse le dialogue? Peut-on dire que la police est une entité en elle-même? Qu’elle refuse de parler, qu’elle a tort? Mais d’un autre côté, doit-on mieux définir son rôle? Qui devrait pouvoir juger des actes du corps policier? Peut-on continuer à nier l’existence et les ravages du profilage racial?

Des questions qui trouveront leur réponse dans un débat de société qui doit arriver, plus tôt que plus tard. Une pièce coup de poing qui fait réfléchir, échanger, débattre, pleurer et rire. À voir absolument.

Fredy, Théâtre La Licorne, du 18 au 22 décembre. Allez-y, parlons-en!

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire