Culture, Télé

Un peu de variété en ce dimanche de gala

Enfin un gala tout en couleur et en énergie, avec une bonne variété d’artistes qui ont tous un petit quelque chose pour rehausser les galas, dont je commençais à manquer d’intérêt, pour être honnête.

Mon coup de cœur : l’audace d’Andréanne A., d’avoir choisi sa composition, très dynamique, moins portée sur la performance, mais bien sur les paroles.  Un beau risque qu’il lui a valu la faveur des juges.

Ma déception : Olivier qui manque de charisme et de présence sur scène, le moins bon des quatre gars qui restent, mais je crois qu’il sera là jusqu’à la fin.  En espérant que je me trompe.  À cause de son joli minois, les filles s’émoustillent dès qu’il arrive sur scène, mais il ne fait rien d’extraordinaire et ses talents vocaux sont limités.

Très bonne idée d’ouvrir le show avec Kaïn.  Ça fait du bien de voir du talent d’ici, dans les derniers galas il y avait beaucoup de français mais peu de québécois invités.  Et surtout, trop de vieux de la vieille…

Un petit vent de fraîcheur aussi avec l’excellent Jason Mraz qui a été très généreux avec les académiciens et semblait aimer être présent à Star Académie.  Mention spéciale à Jean-Marc et Andréanne L. pour leur superbe prestation, j’avoue que ce sont mes deux favoris dans la course.

Merci encore à Patrick Groulx d’apporter un peu de folie à ces galas,  et que dire du mot d’encouragement de M. Labeaume pour Mélissa.  J’adore M. Labeaume, pour son franc parler et son audace, il manque un maire comme ça à Montréal.  J’envie Québec!

En terminant, comment ne pas aimer cette chère Julie, qui ne cache pas son « franglais » avec les invités anglophones!  Quelle candeur!

La fin de l’aventure approche, et vous, croyez-vous que votre favori l’emportera?

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire