Voyage

[Voyage] Road Trip à Burlington

Burlington. Voici ma destination de prédilection pour un road trip hors Montréal le temps d’un week-end. J’en parle à tout le monde depuis le début de l’été et il faut croire que je dois bien vendre ça parce que tout le monde a envie d’y aller. J’ai donc décidé de vous partager l’information à vous aussi, lectrices et lecteurs de Web & Mascara. D’un coup que…

Burlington, c’est pas loin. C’est à environ 155 km de Montréal. Souvent, les gens s’y rendent pour son aéroport, qui offre des vols moins chers. Mais il n’y a pas seulement l’aéroport qui vaut le déplacement à Burlington.

Premièrement, c’est situé sur le bord du Lac Champlain. On va se le dire, c’est relaxant une ville sur le bord d’un des Grands Lacs. Juste prendre une bière en admirant le paysage, on est comblé.

Pour ma part, j’ai toujours la même formule quand je vais à Burlington, soit la formule gagnante (pour moi du moins). Je vais camper au North Beach Campground, camping semi-charmant rempli de Québécois, mais que j’aime bien quand même pour la simple et bonne raison qu’il est collé sur la plage. Une superbe plage où on retrouve des BBQ et tables à pique-nique à proximité. De quoi recréer un bon moment entre amis à coup sûr!

Pour les personnes qui préfèrent être actives plutôt que de s’étendre sur la plage, sachez que Burlington offre un MA-GNI-FIQUE réseau cyclable, du genre tu fais du vélo sur une digue dans le milieu du Lac Champlain. Pas pire pantoute comme paysage.

Burlington_2

Et Burlington, ce n’est pas que le vélo et la plage. C’est une petite ville fort sympathique. Marchez sur Church Street, arrêtez-vous dans les petites boutiques locales et les Abercrombie & Fitch et Victoria Secret. Mangez une crème glacée chez Ben & Jerry’s. Buvez une bière locale dans un pub. Profitez du petit marché bio le week-end. Prenez un café latte et allez le boire au Battersea Park en admirant le Lac Champlain. Et, surtout, surtout, allez faire un tour au City Market, épicerie extraordinaire où on retrouve tout pour le pique-nique parfait.

D’ailleurs, pour terminer mes week-ends à Burlington, je passe par Winooski, où j’arrête manger sur le bord des petites chutes qu’on y retrouve. Et je rentre à Montréal par la suite. Reposée, avec le goût d’y retourner.

P.S. : N’oubliez pas qu’il faut rester plus de 48 heures aux États-Unis pour ramener de l’alcool. La dernière fois, j’ai déclaré avec aisance ma caisse de six au douanier, qui m’a gentiment répondu que cette fois-ci, ça passait même si mon séjour était de 28 heures… Je ne suis pas certaine qu’ils sont tous gentils et compréhensifs comme lui les douaniers. Je vous suggère donc de respecter la loi.

Bon road trip mes ami(e)s.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire