Art de vivre, Sorties

À vos volants au Salon de l’Auto de Montréal

Ce samedi fut ma première visite à vie au Salon International de l’Auto de Montréal, qui se déroule présentement jusqu’au 22 janvier.

Je n’avais aucune attente par rapport à celui-ci et je ne suis pas non plus une fanatique d’automobiles. J’avais le goût de tenter l’expérience et je n’ai pas été déçue, mis à part le fait de ne pas avoir vu la nouvelle BMW i8, qui sort malheureusement en 2013.

Beaucoup de gens en ce samedi, mais la visite s’est bien déroulée car la circulation est toujours constante.  Bref, portez de bons souliers, apportez-vous une bouteille d’eau avec une petite collation (notre visite a duré au moins 4h) et avec un peu de patience, le tout devrait se passer comme un charme.  Et si vous pouvez, prenez le métro, moins frustrant que de se chercher un stationnement pendant 40 minutes et beaucoup plus écologique.

La visite débute avec la Zone Performance, digne d’un film de la série Rapides et dangereux.  Bref, on débute au 7e ciel avec des voitures modifiées, pour redescendre sur terre au dernier niveau, afin de faire le tour des constructeurs automobiles plus près de notre budget et de notre réalité.

Le coup de cœur de la Zone est sans contredit la Bugatti Veyron et une moto au design tout à fait splendide.  Bref, même si on ne peut s’approcher trop de ces œuvres d’art, on admire et on rêve.

Bugatti Veyron

Une moto au design impeccable

Lotus

 

S’en suit alors la section des constructeurs automobiles de luxe (même si Ford était dans cette section). On peut s’asseoir dans les autos, les toucher et les expérimenter.  Toutefois, pas touche aux Lamborghini ou Ferrari de ce monde!  Déception : les sections des autos de luxe, telles que Porsche ou Maserati, étaient assez ordinaires, voir même plates, si on compare avec la démesure de la section Ford ou des autres constructeurs.  Coup de cœur du début de la visite : la petite Lotus noire qui aurait pu appartenir à Batman lui-même.

Ensuite, arrive une section spéciale dédiée à l’émission des Légendes de la route à Historia.  Quelques voitures antiques, petite section correcte avec la présence du porte-parole du Salon, Bertrand Godin, pour les plus groupies d’entre-nous.

La visite du Salon se termine avec la section des constructeurs tels que Hyundai, Nissan, Toyota, BMW, etc.  Chaque marque présente des sections qui sont tout à fait impressionnantes, une mention spéciale à celle de Fiat qui était très bien placée et pensée, et Honda, avec une belle section très interactive.

Zone Honda

 

En somme, une bonne visite qui m’a permis de voir, de m’asseoir et d’expérimenter des voitures qui piquaient ma curiosité telles que la Mini Coupé de mes rêves (!), la Fiat et la Ford Fiesta que je voulais comparer avec ma voiture actuelle.  Et la beauté de la chose, le sentiment de pouvoir s’asseoir dans une auto hors de prix, telle qu’une Audi ou bien une Jaguar, sans se faire juger par un vendeur qui sait qu’il perdra son temps avec un client comme vous!

Pour conclure, voici mon coup de cœur, le bon coup et la déception du Salon.  Bonne visite et dites-moi ce que vous en penserez!

 

Mon coup de cœur : La BMW Series 5 hybride: une voiture tout simplement complète, de très haute qualité et surprenante par toutes ses options offertes.  Un must à voir!

BMW Series 5 Hybride

 

Le bon coup : la halte-garderie Kia pour les tout-petits, bien positionnée et bien pensée.

Ma déception : Étant une fan des autos plus écologiques et à faible consommation d’essence, le côté écologique était très difficile à faire valoir dans un monde de performance, malgré les efforts qui ont été mis.  Par exemple, Hydro-Québec, qui était là pour sensibiliser les gens, s’est fait volé la vedette par le clown qui faisait les démos de Shamwow! Toutefois, mention spéciale à Mitsubishi qui mettait de l’avant son auto électrique Miev.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire