Apps

[Apps] Dodo techno

Je ne peux rien dire sur mon sommeil : chaque fois que je m’apprête à l’observer, je m’endors (Francis Blanche).

 

Val, qui a de la difficulté à s’endormir dans le silence le plus complet, a déjà fait un billet sur  Sleepmaker Storms. En faisant une sieste devant Télé-Québec, j’ai entendu parler d’une application permettant d’influencer ses rêves. Troquer d’affreux cauchemars mettant en vedette des dinosaures contre sept heures ultra-quétaines avec le capitaine Kirk (je ne me suis pas encore remise du dernier Star Trek)? J’étais partante.


Dream : On, c’est quoi, ce truc ?

Développée par Yuza en collaboration avec Richard  Wiseman, professeur de psychologie à l’université d’Hetfordshire, l’application Dream : On prend en considération le fonctionnement cérébral du dormeur. Des travaux scientifiques ont démontré que les rêves surviennent dans la phase REM du sommeil. Les cinq sens du dormeur seraient alertes au cours de cette période du sommeil. La théorie du docteur Wiseman est la suivante : en atteignant le subconscient de l’individu endormi, les différents environnements sonores proposés par Dream : On influenceraient les songes du dormeur. Rêve ou réalité ?

REM 

Comment ça marche ?

L’application vous invite tout d’abord à entrer l’heure à laquelle vous souhaiter vous réveiller, puis à choisir une sonnerie parmi les différentes mélodies proposées. Si vous utilisez Dream: On à partir d’un iPod Touch, vous pourrez choisir une pièce musicale dans votre bibliothèque iTunes. Après avoir réglé votre réveil-matin, vous devrez choisir une ambiance sonore. Si l’application comprend un environnement musical conduisant à un rêve au milieu d’un jardin luxuriant, plusieurs atmosphères différentes sont offertes pour trois dollars.

DREAM ON

J’ai testé.

… et ça s’est avéré plutôt décevant. Pas que j’ai fait un cauchemar ou quoi que ce soit. En fait, je ne me rappelle plus du tout de mon rêve. Est-ce que j’ai mieux dormi ?  Peut-être un peu. Sur le site Internet de l’application, on peut lire que certaines personnes sont moins réceptives aux environnements sonores et qu’il peut être nécessaire d’utiliser l’application plusieurs nuits avant de voir des résultats. Je devrai donc attendre avant de monter sur le SS Enterprise à bord de mon pyjama. À suivre…

chris pine

Le petit plus 

Dream : On vous permet de tenir un journal de vos rêves et de le partager avec d’autres internautes si vous le désirez !

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire