Histoire de filles

[Aventures] Avant, j’avais des principes. Aujourd’hui, j’ai un bébé

Je m’étais pourtant jurée de ne jamais faire ça avec mon bébé.  Ces habitudes et ces phrases qui te découragent chez les autres parents et que tu te promets: “Moi je ne ferai jamais ça ».  Hé bien voilà, le jour où on devient soi-même parent, on finit par faire exactement ce qu’on s’était dit qu’on ne ferait jamais.  Du coup, tu te sens nulle.

Parce que j’aime les Top5, voici les principes de parent avant et après bébé.

 

1. Notre couple ne changera pas

Avant:

Nous quand on aura un enfant, on ne deviendra jamais un couple qui ne  fait plus rien et qui ne parle que de leurs enfants.  On va continuer à aller faire des sorties.  Vers deux mois, quand bébé fera ses nuits, on ira au cinéma et au restaurant. On ne se laissera pas aller.

Après: 
Faire garder bébé? Oui, nous en rêvons.  Bébé va déjà à la garderie le jour alors, le faire garder le soir en plus, bonjour sentiment de culpabilité.  Donc, non, bébé, on ne le fait pas garder, en tout cas très rarement. Le peu de fois que nous avons fait une sortie en amoureux, on ne parlait que de bébé.  On a essayé de l’emmener au resto oui, une fois à un an et demi, en pleine crise de 18 mois.  En pleine phase du non et du refus de manger quoi que ce soit.  Bref, bébé refusait toute forme de coopération ou négociation avec papa et maman.  Bébé fera des sorties à nouveau un jour, quand elle aura 20 ans.

 

2. Bébé ne mangera que de la bouffe maison

Avant:

Moi, mon bébé, je ne ferai que des petits pots maison. On a juste à aller à l’épicerie, cuire les aliments à la vapeur et puis de remplir les petits pots qu’on congèle. C’est pas compliqué et au moins, on sait ce que bébé mange.
Après:
Voilà, on a 80 petits pots vides qui gisent tristement dans l’armoire, merci à toi motivation.  Grâce à toi, on  a appris que pour faire du navet à bébé, il nous fallait 15 minutes d’épluchage en plus de la cuisson et du mixage.  Et là, on ne parle pas de l’odeur de navet qui reste dans la cuisine pendant 3 jours.  Bébé a aimé le navet, oui il en a mangé trois cuillères.  On s’est retrouvé avec 8 pots de purée de navets à congeler et une autre idée de légumes à préparer pour le lendemain.  Là, on s’est laissé tenté par un petit pot “patate douce bio” à l’épicerie. Bébé a aimé le goût alors on a continué. En plus, on n’a pas vraiment envie de passer nos samedis à éplucher, cuire et mixer des légumes.

 

3. Bébé ne regardera pas toujours la télé

 

Avant:
Moi quand j’aurai un enfant, il n’écoutera pas trop de télé le matin, ni l’après-midi, ni même le soir. Par ce que ça les rend zombies.  Quand à 18 mois, ils crient sans cesse le nom des héros de dessins animés, c’est douteux.  Non, on prendra bébé dans notre lit le matin et on se rendormira tous ensemble, un vrai beau moment.
Après:
Dimanche. 6h12.  Un cri strident nous réveille.  “Mamaaaaaaaaaaaaaaaaan???”  Quand on est moins chanceux, c’est la chute d’un livre ou d’un morceau de casse-tête sur notre visage qui nous réveille.  Les enfants qui se rendorment dans le lit des parents, ca n’existe pas. On a essayé pourtant.  Temps record : deux minutes quinze.  Et encore, elle grouillait tellement qu’on ne pouvait pas fermer les yeux.  Alors, le dimanche matin, à 6h25, on se lève, on allume le téléviseur et on fait un large sourire à bébé quand on voit apparaître la tronche de Dora à l’écran. On colle bébé devant avec son gobelet de lait et on se recouche dans notre lit, du moins quelques minutes..

 

4. Bébé sera toujours bien habillé

 

Avant : 
Moi, mon bébé, elle portera toujours de beaux vêtements stylés.  Et de passer un coup de débarbouillette sur le visage pour enlever les saletés.  C’est quand même pas difficile de mettre une petite robe propre et de belles chaussures et d’arborer un visage propre.

Après: 
Comme tous les matins, on habille bébé à la va-vite.  Un pantalon jersey et un t-shirt parce que la  petite robe est revenue déchirée et que les collants blancs sont maintenant zébrés verts.  Ajoute à ça des espadrilles simili espadrilles parce que les belles sandales Zara lui sortent des pieds quand elle court.  La petite a le rhume. Encore.  Il faudrait lui greffer un Kleenex sur les narines pour éviter que le nez coule constamment. Et son manteau? Qu’est ce que c’est que ce petit trou dans la manche? Faudra lui en acheter un neuf, bah, tant pis hein.

 

5. Bébé n’envahira pas notre voiture

 

Avant:
Nous quand on aura un enfant, il n’y aura pas de montagnes de jouets derrière, ni écran dvd, ni de provisions pour un mois.  Notre voiture restera notre voiture et pas une poussette géante. L’horreur.
Après: 
Dans le coffre: la poussette, plus de miettes de biscuits (ce que ça fait dans le coffre arrière, ne me demandez pas…) et les bottes de pluie de bébé avec de la boue séchée.  Derrière, le sac de couches plein à craquer, un manteau de printemps, des biscuits et une deuxième salle de jeu. Oui parce qu’en voiture, bébé, il s’ennuie alors les jouets, c’est primordial.  On a même acheté un dvd portatif qui s’accroche aux sièges avant.  On ne voyait pas la nécessité jusqu’à ce qu’un trajet de cinq heures nous fasse changer d’avis.  Cinq heures avec bébé qui chigne, c’est long.  Deux heures de fée Clochette, c’est pas si mal. On l’a vu au moins 322 fois mais au moins, on est tranquille.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

4 Commentaires

  • Répondre Maxime Tremblay 8 juin 2012 a 14 h 34 min

    Welcome to my life 🙂

    • Répondre GenevieveLamy 12 juin 2012 a 9 h 00 min

      C’est toujours rassurant de voir qu’on est pas seuls à vivre ça 🙂

  • Répondre Marie Noelle 8 juin 2012 a 14 h 54 min

    Tellement, mais TELLEMENT. Moi aussi j’avais des principes avant d’avoir un bébé…

    • Répondre GenevieveLamy 12 juin 2012 a 9 h 00 min

      Faut faire avec il paraît! 🙂

    Laisser un commentaire