Bédaine & Mascara

[Bédaine & Mascara] Insécurités sur mon corps, à quelques semaines d’accoucher

En cette 37e semaine de grossesse, j’ai eu envie de vous parler d’un sujet que je trouve difficile d’aborder, mais je prends mon courage à deux mains et voilà… J’ai BEN de la misère à accepter mon corps en ce moment.

J’ai récemment réalisé que j’ai vraiment hâte d’accoucher. Pour plusieurs raisons… Oui j’ai plus que hâte de voir la binette de Bébé Tornade, mais j’ai aussi hâte de retrouver mon corps. Pour conserver ma santé d’esprit. Parce que j’en suis à me trouver gigantesque et j’ai ben dla misère à me regarder dans le miroir. Certaines me répondront peut-être que je me plains pour rien, que ce ne sont pas toutes les femmes qui ont la chance de tomber enceintes et l’important c’est d’avoir un bébé en santé. Je sais. Et c’est exactement pour ça que j’ai de la difficulté à aborder le sujet.

Ma bedz. Notez bien l'absence de pieds sur cette photo.

Ma bedz. Notez bien l’absence de pieds sur cette photo.

 

Je suis la première à trouver ça beau une femme enceinte. C’est vrai qu’elle dégage toujours quelque chose qui attire immanquablement l’œil. Et elle rayonne, mais ce qu’elle rayonne! Pourtant, en ce moment, la dernière caractéristique que je pourrais me donner est d’être attirante. J’en ris beaucoup, mais je me sens vraiment aussi grosse qu’une baleine. J’ai vraiment l’impression que de la lune, on peut voir ma bedaine. Ne me lancez pas dans l’espace, je vais me ramasser en orbite autour de la Terre. Je sue ma fucking vie et j’haïs ça. En ce moment, je ne bouge même pas pis je sue à grosses gouttes. Hey, ça c’est sexey.

Source : 9gag.com

Source : 9gag.com

 

J’ai lu beaucoup d’articles qui font la promotion de l’acceptation de son corps et j’aime beaucoup le fait qu’on voit de plus en plus de femmes avec des courbes un peu partout dans les médias. D’ailleurs, Chéri m’a beaucoup aidée dans le processus d’acceptation de mon corps, dans nos 7 ans ensemble. J’ai passé ma vie à complexer sur mon corps. Je me souviens qu’à 8-9 ans, je complexais déjà sur mes cuisses trop grosses et mon nez trop long. En plus, j’avais une amie qui me le rappelait constamment, elle qui n’avait pas une once de gras à l’époque et un tout petit nez. On repassera sur le secondaire… Après mon premier breakup, je suis tombée dans la crème glacée et j’ai été bien au-dessus de mon poids santé très longtemps. Autant je désespérais de ne pas avoir un corps de mannequin, autant je ne pouvais m’empêcher de manger mes émotions.

 

Vous avez sûrement vu des articles citant quelques phrases à ne pas dire à une femme enceinte. C’est pas des jokes. Se faire dire par une totale inconnue « mais mon Dieu, tu vas exploser » quand tu lui apprends que cette bedaine n’est qu’une bedaine de 27 semaines, c’est blessant. Tu ne connais pas la personne, tu ne sais pas comment elle prendra la remarque… Fais attention à ce que tu dis. Celle-là, je l’ai eu en ligne à l’épicerie, en attendant pour payer. Sinon, on me demande si j’attends des jumeaux. Ben non, il est tout seul (THANK GOD). Mais c’est correct, j’ai compris, jsuis grosse. K thanks. J’avais clairement besoin de me le faire rappeler.

Ma bedz de 27 semaines

Ma bedz de 27 semaines

 

Cela me ramène à ma réflexion sur mon corps. J’ai beau avoir de super commentaires pas aussi stupides que ceux ci-dessus, plutôt comme quoi je suis resplendissante, moi tout ce que je vois, c’est mon ÉNORME ventre (qui n’a malheureusement pas encore fini de grossir), mes gigantesques mamelons qui me semblent aussi gros qu’une tranche de pepperoni (jmexcuse pour l’image mentale) et mes hanches qui se rapprochent de la largeur d’un autobus. Et là-dedans, faut ajouter la fatigue et la diminution, voire l’absence quasi-totale de libido pendant toute ma grossesse. Faque, l’acceptation du corps en ce moment, elle se fait ben difficilement. J’ai beaucoup de difficulté à me regarder dans le miroir, alors imaginez comment je peux trouver ça dur de me retrouver nue, à la lumière, devant Chéri. Je suppose qu’il doit me trouver ben correcte, considérant qu’il ne s’est pas poussé en courant, mais dans ma tête, je ne peux m’empêcher de me dire que j’ai l’air d’une grosse patate pas séduisante pour deux cennes.

Source : thechive.com

Source : thechive.com

Aussi, je me souviens très bien avoir clamé haut et fort, au cours de ma première grossesse, que si j’avais des vergetures, je les porterais avec fierté. LOL NOPE. Lorsqu’elles sont apparues (à 36 semaines… Oui je m’en suis sauvée longtemps), je l’ai reçu comme une claque dans face. Sur les autres, ça va. Sur moi, non. Pis ça c’est sans parler du ventre flasque post-accouchement (apparemment que c’est pire chez les mamans-césariennes parce que les muscles ont été sectionnés, ou quelque chose du genre). Ça fait que j’ai pensé faire un feu et sacrer tous mes bikinis dedans.

Source : materneo.com

Yeah right, jme sens clairement comme une tigresse lol! Source : materneo.com

 

J’ai aussi lu des articles sur la sexualité et la sensualité pendant la grossesse. Pour être honnête, j’admire profondément les femmes qui sont capables de se sentir belles et séduisantes, surtout en fin de grossesse. Des photos de maternité sexy du genre, je rêve d’avoir la confiance en moi nécessaire pour obtenir un tel résultat.

Source : Pinterest

Source : Pinterest

 

Je n’ai pas écrit cet article pour me faire dire « ben non Val, t’es belle ». Au contraire, je ne sais jamais comment réagir à ce genre de commentaires. Je voulais simplement soulever le fait que l’acceptation du corps pendant la grossesse, c’est tout un travail. Comment peut-on être attirante et sensuelle lorsqu’on se sent aussi belle que Jabba the Hutt? Même quand j’ai un burst de libido, ma « ptite voix » dans ma tête me bloque complètement… « D’un coup que dans le fond, Chéri me trouve beaucoup trop grosse pour vouloir faire quelque chose » et je me sens juste ridicule…

Hey beubé, viens voir moman. Source : mwctoys.com

Hey beubé, viens voir moman. Source : mwctoys.com

 

Je me doute bien ne pas être la seule à être passée par ce raisonnement. Vous, comment vivez-vous (ou avez-vous vécu) les changements de votre corps enceinte? #OnJase

**Source de l’image à la une : zazzle.com

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

2 Commentaires

  • Répondre Carkuku 9 novembre 2016 a 14 h 42 min

    Bravo pour ton article! Vraiment pertinent! Y’a de ces choses que les femmes disent moins… les moins beaux moments d’une grossesse, d’un accouchement ou de la vie de maman tout court. Mais ça fait partie de l’expérience et merci d’avoir été assez courageuse pour en parler. Ça inspire et prépare!

    • Répondre Valerie Ricard 12 novembre 2016 a 13 h 31 min

      Merci pour le beau commentaire 🙂 Je me souviens que ça m’a pris du courage pis des larmes pour écrire tout ça! Un an plus tard, j’ai encore une bedaine, mais aussi un ptit tannant en santé 🙂

    Laisser un commentaire