Art de vivre, Histoire de filles

Ce que Web & Mascara ferait à la veille de la fin du monde

Après avoir lu mon article sur les théories de la fin du monde, vous comprendrez bien que celle-ci n’est qu’un leurre ou un excellent coup de marketing.

Mais si la fin du monde arrivait réellement, avez-vous pensé à ce que vous feriez de votre dernier jour d’existence ? On a fait l’exercice chez Web & Mascara et voici ce que les filles feraient de leur dernier jour sur Terre.

Marie-Pierre : « Avant la fin du monde, j’ai comme but de déclarer, en personne, mon amour profond et inconditionnel à Louis-José Houde. »

Alors, Louis-José, tu as une date pour le 21 décembre ça l’air !

 

Edith : « Pour la fin du monde… Disons que c’est le genre de choses auxquelles je n’aime pas trop penser!  Mais je crois que je louerais le mauvais film Catastrophe 2012 et je me coucherais en boule avec mon chum pour quand même rire un dernier bon coup. »

Un dernier jour sur terre dans le rire, ça c’est du positivisme avec un grand P.

 

Valérie : « Je suis hyper émotive dans vie, alors si la fin du monde était demain, je m’entourerais de mes amis proches et de ma famille et on… pleurerait? Non, tant pis, on fait du karaoké et on joue à Just Dance et Rock Band»

J’espère que ce sera Rock Band Beatles quand même, aussi bien finir nos jours avec des icônes de la pop rock.

 

Marie-Ève : « Avant la fin du monde, la dernière chose que je ferais (entourée de tous mes proches et mes amis) serait de manger le plus gros festin possible.  Tous mes mets préférés réunis sur une même table et je mangerais un peu de tout, jusqu’à ce que je tombe dans un quasi coma nutritif! Sushi tempura, brownies recouverts de chocolat de chez Rocky Moutain, tartare de saumon, tacos aux crevettes de chez Pink Taco, pain à l’ail gratiné, gâteau au fromage, surf ‘n turf avec patate au four farcie.  Je me remettrais à la viande pour ce dernier repas : smoked meat de chez Schwartz, poutine aux doigts de poulet de La Banquise, macaroni aux fromages de chez Southern Hospitality et du Gumbo de la Nouvelle-Orléans!!! Oh my, je salive juste à penser à l’idée! »

On my, je salive aussi Marie-Ève ! Est-ce que je pourrais passer la fin du monde avec toi ? Miam !

 

Alexandra : « Avant la fin du monde, je forme une colonie et on achète un vaisseau spatial qu’on appellera Serenity.  Ouf ! J’ai trop regardé Firefly moi ! »

Peut-être as-tu trop regardé Firefly, mais tu seras peut-être la seule qui survivra avec ton vaisseau spatial.  Il ne te restera qu’à te trouver une planète.  Au pire, tu demanderas à la gang de Dans une Galaxie près de chez vous… Ouf ! J’ai trop regardé cette série moi !

 

Sylvie : « J’inviterai toute ma famille pour un gros souper avec plein de bonnes choses (grosse bouffe et vino tinto) et de la bonne musique. Après, j’aimerais finir cette journée seule avec mon amoureux et monsieur Émile, notre beau garçon. C’est drôle parce que tu m’aurais demander la même question il y a 2-3ans et je partais dans le Sud profiter au max de cette dernière journée et j’aurais rempli ma carte crédit.  Il faut croire que les priorités changent ! »

En effet, les priorités changent quand on a un petit homme qui arrive dans nos vies, j’en sais quelque chose !

 

Mélanie : « Tout d’abord, je commencerais ma journée avec un bon café latte et un croissant au chocolat (pourquoi s’en faire avec les calories, je vais mourir avant de grossir!) idéalement partagés avec un joli garçon (mais comme ce n’est pas un rêve, mais l’hypothèse que le 21 décembre soit réellement ma dernière journée sur Terre, il y a peu de chance que je rencontre l’homme de ma vie d’ici les quelques semaines restantes!) J’irais donc, après mon petit déjeuner solitaire, rejoindre tous les gens que j’aime et je passerais la journée à jouer à des jeux de société, rire, écouter de la musique, fêter… Je sais, c’est quétaine, mais pour ma dernière journée sur terre, je vois pas pourquoi je ferais quelque chose d’exceptionnel, je voudrais juste profiter de mon monde le plus possible! Ah et j’allais oublier… Je virerais la plus grosse brosse de ma vie en soirée parce que pour la seule fois de ma vie, j’aurais la certitude de ne pas avoir un horrible hangover le lendemain! »

Excellent plan de match, j’avoue que virer une brosse et d’avoir une garantie de ne pas être en lendemain de veille, c’est une chance unique à ne pas laisser passer.

 

Sabrina : « Je mangerais une boîte complète de Drumstick à 600 calories. Tant qu’à mourir, autant mourir obèse et pleine de crème glacée ! Sans blague, je dirais à ma famille que je les aime, à condition qu’ils ne touchent pas à mes Drumstick. »

Des Drumstick passent avant la famille, voilà quelqu’un qui sait bien gérer ses priorités ! 😛

 

Et moi, qu’est-ce que je ferais ? Et bien, ce n’est pas tous les jours qu’on doit se poser la question pour savoir ce que nous ferions de notre dernière journée sur Terre et j’avoue que cela porte à réfléchir.  Mais si la fin du monde fonctionne avec les fuseaux horaires, je m’envolerais vers la destination où la journée se termine en dernier sur la terre avec toute ma famille pour profiter au maximum des gens que j’aime tout en regardant le reste de la planète périr avant nous. Bref, on fera un dernier câlin de groupe avant la fatalité, snif !

 

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

1 Commentaire

  • Répondre maiimaii6 5 décembre 2012 a 12 h 13 min

    Certain, Audrey, que tu es bienvenue dans mon «dernier repas»!!! 🙂

  • Laisser un commentaire