Art de vivre, Trucs et astuces

Chronique d’une super maman #2

Cours 101 sur comment nourrir son bébé

Je suis une ancienne pro-allaitement. J’ai allaité ma fille quatre mois et mes garçons six mois et demi. Je dis ancienne, car aujourd’hui, j’ai des opinions moins tranchées.

Conseil no1: VOUS êtes la mère de cet enfant, VOUS décidez comment vous allez le nourrir. Laissez faire les infirmières qui veulent que vous allaitiez à tout prix, qui vous font les gros yeux parce que vous voulez donner le biberon.

Conseil no2: Si vous allaitez, donnez-vous deux mois avant de déclarer forfait. Cela peut prendre tout ce temps avant que bébé et vous soyez bien avec la technique. Ne vous gênez pas d’essayer le plus de techniques et de positions possibles. Mes préférées: madone (le missionnaire de l’allaitement) et le ballon de football, très pratique quand on a une forte poitrine.

Conseil no3: Lorsque vous vous installez pour le boire, assurez-vous d’avoir un siège confortable, un bon coussin d’allaitement, de l’eau ou autre liquide non alcoolisé en quantité et une bonne crème à base de lanoline pour soulager vos mamelons!

Conseil no4: Lisez sur le sujet, mais écoutez votre instinct. Même si vous n’allaitez pas dans les règles de l’art, dites-vous que si bébé prend du poids, que vous n’engorgez pas trop et que vous êtes confortables tous les deux et bien, c’est la bonne méthode!

Conseil no5: Il est certain que tous vous diront qu’il faut allaiter le plus longtemps possible, mais si pour une raison ou pour une autre vous voulez arrêter, c’est votre décision et dites-vous que vous lui aurez donné le meilleur le temps qu’aura duré votre allaitement.

Conseil no6: Si l’allaitement ne fonctionne pas, ne vous acharnez pas c’est la pire chose à faire. Le mien n’allait pas super bien au début. J’ai essayé une multitude de trucs: système d’aide à l’allaitement, tèterelle, tire-lait, suppléments, bières. À partir du moment où j’ai arrêté de m’acharner, cela s’est mis à mieux aller.

Maintenant,

vous avez décidé de donner le biberon?

C’est tout aussi bien. Il n’y a pas de honte à donner le biberon. Les laits maternisés d’aujourd’hui sont très nourrissants et font très bien le travail!

Conseil no1: Allaité ou pas, il se peut que bébé fasse des coliques et il est vrai que certains biberons aident à diminuer les risques. Les biberons qui “respirent” remplissent ce mandat. Une certaines entreprise qui produit des tampons hygiéniques et des biberons et produit deux sortes: la première a des perforations au fond de la bouteille, ce qui permet à l’air de s’évacuer. La deuxième, celle que j’utilise actuellement et que j’adore, mais qui n’est pas écologique du tout, est le biberon à sac. Pas de lavage à faire en dehors des tétines. En passant, pour les coliques: ourson bécébobo, sécheuse et/ou brassage de bébé dans les bras de maman!

Conseil no2: Pour le lait, achetez du lait de marque, surtout au début. Plus grand, vous verrez ce que leur estomac tolère.

Conseil no3: On vend sur le marché autant de sortes de tétines qu’il y a de sortes de couches. Allez-y par essais et erreurs. Mes enfants préféraient les tétines de caoutchouc, couleur chair qui ressemblaient à un mamelon, mais il y en a aussi en silicone en forme de mamelon, des orthodontistes, fente en y, trou, débit lent ou rapide, alouette! C’est pire que de trouver sa sorte de serviettes à la pharmacie! Si vous pouvez vous le permettre, achetez-en donc un paquet de chaque. Par contre, pour le débit de lait, le débit lent fait bien pour les poupons de 0 à 3 mois environ.

Finalement, le meilleur conseil que je puis vous donner c’est: Fiez-vous à votre instinct, à votre cœur et à vos valeurs que vous allaitiez ou que vous biberonniez (ça ne se dit pas mais bon, pour la cause!), c’est vous la mère !

Alors à toutes, je vous souhaite de beaux moments de tendresse à l’heure des boires avec votre ou vos petits amours !


Notre Chroniqueuse invitée: Mireille Tremblay

Suivez-la sur Twitter: @Mireille_t

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

2 Commentaires

  • Répondre Amelie Pépin 26 mars 2012 a 12 h 48 min

    Super article! J’ai une question: pourquoi du lait de marque plutôt que le lait marque maison au début? Ils sont composés de les même ingrédients que les marques et coutent moitié prix! A moins qu’il me manque une info sur le sujet!

    • Répondre Maxime Tremblay 26 mars 2012 a 16 h 19 min

      De mon côté, j’ai souvent remarqué que le lait de marque autre était souvent plus difficile à mélanger avec l’eau. Donc je devais le brasser plus fort, plus longtemps ou carrément avec une cuillère.

      C’est pas la fin du monde, mais un peu désagréable à 2hr du matin quand tu fais 2 biberons simultanément pour des jumeaux qui crient famine à en pêter les verres dans les armoires ! 🙂

    Répondre à Amelie Pépin Annuler le commentaire