Art de vivre, Histoire de filles

Chronique d’une Super-Maman

Moi, j’ai toujours voulu avoir des enfants. Je ne sais pas si, enfant, j’en parlais mais d’aussi loin que je me rappelle j’en ai toujours voulu. Un jour, au cours de mon secondaire, j’ai eu une bulle au cerveau et j’ai décidé de me faire un plan de vie… Oui vous pouvez rire, vous tapez la main dans le front ou me trouver vraiment organisée. Soit dit en passant, l’organisation ne figure pas au nombre de mes talents ! M’enfin, dans mon super plan, j’avais trois enfants: le premier à 26 ans, le deuxième à 28 et le dernier à 30. On est organisée ou on ne l’est pas !

Donc, après avoir fatigué mon homme pendant des mois, je suis tombée enceinte et j’ai, effectivement eu mon premier à 26 ans. Bon plan n’est-ce pas ?! Sans repenser à ce fameux plan, l’année de mes 28 ans, j’ai commencé à parler de bébé. Par contre, ce n’était pas le timing idéal car on était en appartement et on voulait se trouver une maison avant de retomber dans les couches et tout ce qui vient avec. Pour faire une histoire courte, au printemps, le projet maison est en voie de se concrétiser alors mon chéri me donne le feu vert pour un deuxième bébé. Après deux mois de travaux pratiques (!) on apprend, par un beau matin de mai, que je suis enceinte. Je fais alors les démarches pour la sage-femme, les rendez-vous.

Tout se passe bien les 5 premiers mois. Par contre, je me mets à détester le fait d’être enceinte parce que je manque d’énergie, toujours fatiguée, bref je ne me comprends plus. Euh oui, je suis au courant que c’est normal quand on est enceinte mais moi je fais partie des bizaroïdes qui aiment être enceinte et que ce ne sont pas des maux que j’ai pendant 5 mois. Ceci étant dit, arrive la partie où le plan va trop vite. À 22 semaines, j’apprends que ce n’est pas un mais DEUX BÉBÉS qui me gigotent dans le ventre depuis 5 mois. Je me mets alors à comprendre le pourquoi du comment.

Hé oui, la vie, Dieu ou l’univers, selon votre confession, nous a trouvé dignes d’avoir le deuxième et le troisième membre de notre famille en même temps… Et pour nous démontrer à quel point on est digne de son cadeau, la vie, Dieu ou l’univers décide que ça sort un 26 décembre alors qu’on n’a personne pour garder la plus vieille, que c’est le temps des Fêtes et que… Bien on ne s’attendait pas à ça. Méchant Boxing Day. On a vraiment eu un deux pour un !

Aujourd’hui, nos garçons ont un an. Ils sont petits, ils sont beaux, ils sont fins. Mes trois enfants, c’est mon coeur, mon âme, ma vie. Avec mon homme, ma famille est le centre de mon univers. Oui on trouve ça difficile parfois, oui, j’aurais préféré que mon plan se déroule en vitesse normale mais je ne reviendrais pas en arrière!

La morale de cette histoire, il n’y en a pas vraiment quoi que je suis tentée de dire:

Ne faites donc pas de plan de vie au secondaire car après, ça se retourne contre nous!

À Suivre…

Chroniqueuse invitée: Mireille Tremblay

Suivez-la sur Twitter: @Mireille_t

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire