Cinéma

[Cinéma] Adorable Détestable Moi II

Après avoir reçu une figurine de Détestable Moi 2 avec mon Joyeux Festin, j’ai réussi à convaincre quelqu’un que je n’étais pas trop vieille pour visionner le deuxième volet de Détestable Moi. Dimanche dernier, Jack Fusil* et moi avions un rendez-vous bien spécial avec des centaines de petites créatures jaunes, un criminel en col roulé et trois petites filles qui nous avaient fait sourire dans leur premier film, en 2010.

despicable me 2

Dans le premier opus du film de  Chris Renaud et de Pierre Coffin, un bandit,Gru, prend sous son aile trois petites filles : Agnès, Edith et Margot J’étais déjà sous le charme. Détestable moi 2 nous dévoile encore une fois un pan de la vie de la nouvelle famille et il y a du changement. Pris par son rôle de père, Gru se réoriente. Celui qui voulait dérober la lune donne maintenant dans la confection de confitures et de gelées, entreprise qu’il opère avec ses Minions et avec son acolyte de toujours, le Dr. Nefario .Ce dernier mijotait cependant un plan épicé et diabolique avant de quitter l’usine sucrée pour un autre emploi. C’est alors que Gru décide lui aussi de retourner à ses vieilles amours  : engagé par une agence secrète, l’ancien mauvais garçon aura pour mission de mettre la main sur un vaccin qui transforme tout être vivant en créature monstrueuse. Gru et sa collègue Lucy seront installés dans une boutique de petits gâteaux du centre commercial, à deux pas d’un marchand de perruques qu’on croit être le détenteur du vial que doivent récupérer les deux agents secrets. Le regard de Gru se pose cependant tout d’abord sur El Macho, qui semble lui rappeler de douloureux souvenirs. El Macho n’est pas le seul à attirer l’attention de la petite famille puisque Margot tombera sous le charme du fils d’El Macho, au grand dam de Gru, qui n’a d’yeux, pour sa part, que pour sa charmante coéquipière. Assisterons-nous à la formation de deux couples ? La substance capable de transformer toute être vivant en créature aux allures de zombie sera-t-elle mise en sécurité avant qu’il ne soit trop tard ? 

despicable me 3

À en juger par les rires qui fusaient dans la salle, l’histoire facile et amusante semble avoir conquis tant le cœur des enfants que celui de leurs parents. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est un film qu’il retournerait voir, mais j’ai surpris Jack Fusil en train de rire aux éclats à quelques reprises durant la représentation. Il faut dire qu’il a un kick sur Agnès depuis le premier film. Mis à part le génial clin d’œil à l’amour d’Agnès pour les licornes qui ouvre le film, je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’avoir visionné Détestable Moi pour apprécier la deuxième partie des aventures de Gru et de sa petite famille.

Agnès et sa licorne, dans le premier film.

Agnès et sa licorne, dans le premier film.

Pour ceux qui s’étaient régalés des personnages du premier film, sachez qu’ils ont, pour la plupart, gardé leur personnalité attachante. On retrouve avec bonheur le maladroit, mais aimant Gru et son déjanté bras droit, Dr. Nefario.

DESPICABLE ME 2 FÉE

On assiste à l’anniversaire d’Agnès, mais ses grandes soeurs semblent elles aussi avoir vieilli : on découvre une Margo sur le point d’entrer dans l’adolescence, rivée sur son cellulaire et en proie à ses premières tribulations amoureuses. Le caractère préadolescent d’Edith saura en faire sourire plus d’un, tout comme la candeur de la petite Agnès, toujours fidèle à elle-même.

Drôle et réconfortant, Détestable Moi 2 est le film parfait pour décompresser après un après-midi à la plage ou pour mettre du soleil dans une journée un peu grise.  En prime, il semble que ce soit un film plus que familial : j’ai non seulement vu des enfants, des wannabe couples en date, mais aussi deux sexagénaires qui visionnaient le film, en se tenant la main. Madame regardait par-dessus ses lunettes 3D et Monsieur n’avait pas pris la peine de les placer sur son nez, mais c’est pas grave, c’était cute quand même. Et Monsieur Fusil, dans tout ça ? Je pense qu’il a bien aimé ça, à en juger par son « C’était awesome ! » et parce qu’il n’arrête plus d’actionner la figurine que j’avais reçue au McDonald’s dès qu’elle tombe entre ses mains.

depicable-me-2

MON COUP DE COEUR :

Détestable moi

Les MINIONS ! L’affiche du film qui nous promettait «encore plus de minions» parce qu’on va se le dire : toutes craquantes qu’elles soient, ces petites créatures ne sont pas vraiment sous les feux de la rampe dans le film de 2010. Aux côtés de Gru et de sa collègue et des trois filles, les Minions s’inscrivent définitivement comme co-vedettes des films de la série Détestable Moi. Au grand plaisir de mon collègue Ivanovitch**,  qui désire ardemment en avoir un comme animal de compagnie.

 

 

 

MON COUP DE GUEULE:

Où est passée la mère de Gru ? Celle dont j’aimais tant la maladresse et l’humeur bourrue semble avoir été évacuée de cette suite.

 

LES PETITS BONUS DE MA RECHERCHE :   

1 – Comment expliquer le dialecte des Minions ? Pour arriver à un tel résultat, le réalisateur Pierre Coffin a entrecroisé non seulement l’anglais, le français et l’espagnol mais également l’hindi et l’italien.

 

2- Les Minions auront leur propre film l’an prochain !

 

3-L’écharpe que porte désormais Gru est un clin d’œil à l’équipe d’animation du film, qui est française.

 

4- Kristen Wiig a participé aux deux opus de Détestable moi. Si elle est maintenant la voix de Lucy, elle se cachait aussi derrière le personnage de Miss Hattie, en 2010.

miss hatie

Miss Hattie, dans le premier film.

*pseudonyme (qu’il a choisi lui-même, je tiens à le préciser)

**pseudonyme

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire