Cinéma, Culture

[Cinéma] Thor 2: Un monde obscur

 Thor 2: Un monde obscur

Il est presque devenu tradition de retrouver un film arborant le logo de Marvel tous les 6 mois. À la suite du fabuleux Iron Man 3 et en attendant le charmant Capitaine America : Le Soldat de l’Hiver, c’est au tour de Thor de reprendre l’écran pour un deuxième opus et nous faire plonger à nouveau dans l’univers des Asgardiens.

 

 

Le premier titre, apparu il y a deux ans, nous avait présenté le fils d’Odin au tempérament de feu et bien arrogant. Il se retrouve alors exilé sur Terre afin qu’il puisse voir la vie d’une manière différente. À la suite de bien des épreuves, il perd alors son audace et grandit de son expérience avec les Avengers. Thor, de retour à Asgard, lutte pour rétablir l’ordre au sein des Neufs Royaumes qu’il sera un jour mené à diriger.

 

Tous les 5000 ans, il y a un énorme phénomène menant à l’alignement des Royaumes, ce qui crée des passages entre ces derniers pour le commun des mortels. Par contre, les Elfes Noirs, menés par Malekith, maître d’une force obscure, veulent profiter du séisme pour précipiter à jamais tous les royaumes dans une ère de ténèbres.

 

Le film réalisé par Alan Taylors, réalisateur de la populaire série Game of Thrones, réussit à nous offrir le même univers connu dans le premier film, tout en y ajoutant une saveur beaucoup plus sinistre et préoccupante. Le sentiment d’urgence est bien présent tout au long de l’histoire. Malgré cette approche plus ténébreuse, on garde tout de même le même humour comique connu jusqu’à maintenant dans toutes les productions de Marvel.

 

De plus, nous avons droit à un peu plus de développement entre le magnifique Thor et sa flamme Jane Foster. Les personnages, tels que la sarcastique Darcy, le frère à deux visages Loki et le Dr. Erik Selvig aux allures plutôt étranges se retrouvent aux côtés de Thor et viennent agrémenter le film avec brio.

 

Ce qui pourrait faire douter pendant la bande annonce est la pléthore d’effets spéciaux qu’on nous lance au visage. Pendant le film, ces derniers sont toujours bien justifiés et dosés avec beaucoup de goût. Le travail artistique est d’ailleurs bien impressionnant et nous détache complètement de la réalité.

 

Marvel a su nous attacher aux héros des bandes dessinées à travers des histoires émouvantes, éprouvantes, mais aussi cocasses. Nous avons pratiquement le goût pendant le film de l’encourager pendant des batailles contre des ennemis trop féroces.

Le film est formidable et offre une belle continuité dans l’histoire du fils d’Odin.

C’est à ne pas manquer !

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire