Lecture

[Lecture] Des thrillers à donner froid dans le dos

J’avais abandonné la lecture de romans depuis un moment déjà. Pourquoi ? Manque de temps, de motivation et surtout de roman qui saurait vraiment me tenir en haleine du début à la fin.

Toutefois, en juin dernier, je décidais de m’attaquer à ce bouquin, lequel avait jadis attiré mon attention sur les étagères de mon libraire pour finalement s’arrêter sur les miennes.

Le livre, L’Âme du Mal, signé Maxim Chattam a rapidement connu une seconde vie lorsque j’eus finalement décidé de le dépoussiérer. C’est ainsi que j’entamai mon épopée au sein de la Trilogie du Mal.

À peine le premier volet entamé, je compris que j’avais trouvé le type de roman qui me redonnerait goût à la lecture. Assez rapidement donc, je dévorai les deux ouvrages suivants et complétai la trilogie en un temps record.

Chattam, cet auteur de 36 ans originaire de Val-d’Oise, appuyé par ses études en criminologie et ses nombreux séjours aux États-Unis, a donné naissance au début des années 2000 aux écrits : L’âme du mal, In Tenebris et Maléfice. À travers ces thrillers captivants croisant par moment l’hyperréalisme ainsi que la froideur psychotique de tueurs en série, on apprend à connaître des personnages attachants, évoluant plus ou moins à l’avant-plan des différents opus.

Ces trois livres originaux, remplis de suspense, de détails des plus écœurants et d’intrigue surprenante sauront certes satisfaire les plus difficiles en matière d’horreur et de romans policiers.

Ce qui m’a d’ailleurs le plus charmée au cours de ma lecture fut le souci du détail, rendant l’aventure encore plus captivante. En fait, de nombreuses recherches ont été menées et des spécialistes consultés pour couronner le tout de faits croustillants passant de la morgue à la toxicomanie en bifurquant sur le profilage de tueurs en série.

Bref, une mine d’informations qui sut avec brio me redonner envie de lire. Ces livres demeureront pour moi une référence solide et difficile à déclasser !

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire