Culture, Télé

Et le gagnant… Jean-Marc!

staracadémie.ca

Ce dimanche, étiez-vous rivés à votre téléviseur, comme plus de 2 millions de spectateurs, pour regarder la grande finale de Star Académie?  Êtes-vous en manque télévisuel suite à la fin de cette aventure?

De mon côté, j’ai regardé la finale, mais non, je ne vis pas de manque télévisuel.  J’ai aimé suivre Star Académie, mais sans plus.  Faute de temps peut-être?  Ou bien une redondance qui intéresse moins après tant de saisons de Star Académie?

Toutefois, je dois dire que cette année, les 14 académiciens sont les plus talentueux de toutes les saisons confondues, ayant des talents divers et des goûts différents.

Je leur souhaite à tous et chacun de faire carrière et de profiter au maximum du momentum que leur offre la vague Star Académie, car trop peu ont su réussir par la suite dans le showbiz québécois.

Le gala de ce dimanche fut encore très long, parsemé d’excellents moments et d’autres plus ennuyants, à noter ici les interminables remerciements des commanditaires et de l’équipe de production, et aussi, le preview du documentaire sur Céline Dion.

Je questionnais le choix d’avoir Daniel Bélanger, que je considère un grand d’ici avec des chansons superbes.  En fait, manquait-il un peu de flamboyance pour une finale de cette ampleur?  La mise en scène de Jean Lamoureux chercher à magnifier les performances, mais à côté de Mika, cela tombait peut-être à plat.

Et parlant de Mika, quel artiste!  Je l’ais adoré, avec une présence survoltée sur scène et une voix fidèle à ses hits radiophoniques.  Même les académiciens ont relevé le défi la tête haute, car les tonalités de Mika sont difficiles à atteindre et tous et chacun ont livré de supers prestations.

Mention spéciale aux professeurs, qui eu aussi ont su se mouiller et ne pas avoir peu du ridicule, un très bon moment!

La performance de Jean-Marc et celle de Sophie ont été correctes et n’avaient pas l’étoffe de grande finale, mais en même temps, le niveau de stress, la fatigue et l’appréhension du résultat n’ont certainement pas aidé.  Chapeau à Jean-Marc qui méritait pleinement cette victoire, un gars hyper talentueux qui espérons fera mieux que son acolyte acadien, Wilfred.

Et bravo à la production, qu’on dise ce qu’on en veut de la grosse machine à sous Quebecor, ils savent faire un grand show, qui nous rend fiers, qui est rassembleur et qui permet d’illustrer les talents d’ici!

 

 

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire