Culture, Expositions

[Expo] Des chevaux et des hommes au Musée de Pointe-à-Callière

Je suis allée voir l’exposition Des chevaux et des hommes au Musée Pointe-à-Callières.

La collection privée d’Hermès qui y est exposée est impressionante, complète et éclectique – du cheval à bascule aux selles antiques et aux reproductions miniatures d’ateliers de maréchals ferrant, elle donne un aperçu intéressant de la relation entre l’Homme et le cheval à travers le temps.

 

Dans les contes orientaux, on dit du noble animal qu’il est né du vent, qu’il continue à courir avec lui. Bien qu’il soit animal, l’Homme a de tout temps prêté au cheval un statut tout particulier, lui conférant souvent une pensée propre, un esprit, voire une âme.

des_chevaux_et_des_hommes

www.pacmusee.qc.ca

Une vignette informative en particulier m’a beaucoup marquée, étant à la fois amoureuse des chevaux et des mots: on nomme les parties de l’anatomie du cheval, contrairement à celle des autres animaux, par des termes qui s’appliquent à l’être humain: les pieds, les jambes, la robe, le nez, la bouche…

C’est donc qu’on lui confère un statut particulier au sein du règne animal, comme une espèce au-dessus des autres, qui se rapprocherait de la perception humaniste qu’ont les hommes de la perfection de leur propre race.

Au fil des objets de la collection d’Hermès, on réalise toute l’importance que revêtaient les haras des princes pour ces seigneurs de guerre, qui voient en leurs chevaux le siège de leur propre virilité et l’expression de leur fougue et de leur puissance.

ptitemadame.ca

ptitemadame.ca

L’ornementation et les traitements particuliers qu’on réservait jadis aux préférés du haras était digne des rois, mais les quelques privilégiés ne rachètent pas l’esclavage imposé à la grande majorité de ces animaux magnifiques: bêtes de somme, sacrifiés comme simples véhicules au combat, poussés à bout pour le plaisir des concours hippiques et que sais-je encore.

Une petite pensée pour le débat des calèches à Montréal. On n’y échappe pas.

Une exposition certes plutôt courte dont on fait le tour assez rapidement si on ne s’attarde pas à toutes les affichettes, mais une collection d’exception qui vaut le détour pour les passionnés du monde équestre et de la gente chevaline.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire