Général

[Général] Sors la bâtisseuse en toi

Savais-tu qu’à l’intérieur de toi, se cache une bâtisseuse? Même si tes aptitudes en construction sont ordinaires et même si les meubles IKEA te donnent du fil à retordre.

C’est certain qu’à la maison, avec un chum/frère/père/mononcle qui t’explique à moitié comment poser une tablette et qui perd patience quand tu ne lui donnes pas la bonne vis, c’est pas l’idéal pour te donner envie de t’améliorer dans le domaine. Je comprends parfaitement.

C’est pas grave. Il a sûrement d’autres qualités ton chum/frère/père/mononcle.

Bonne nouvelle : il existe un super projet qui s’appelle Les Bâtisseuses et qui permet à plein de filles de se retrouver ensemble, sur un chantier, pour une bonne cause, soit celle de construire une maison pour une famille à faible revenu. Un chantier mené par une personne patiente et expérimentée, prête à t’expliquer quatre fois plutôt qu’une pour que tu comprennes comme il faut comment faire les choses comme il faut.

Créé par Habitat pour l’humanité, organisme ayant pour mission d’offrir aux moins nantis l’accès à des demeures abordables et sécuritaires, le programme Les Bâtisseuses a jusqu’à maintenant mis sur pied 61 maisons à travers le Canada depuis 2000, tout en valorisant la place des femmes en construction.

Cette année, deux maisons verront le jour à Sherbrooke et deux autres à Montréal, entre le 9 mai et le 15 juillet.

Pour faire partie de la cohorte 2016 (toi seule ou bien avec une gang d’amies) c’est par ici : formulaire d’inscription.

Une fois inscrite, il faut amasser 500 $ avant ta journée de construction.

Une journée qui sera certainement agréable, où tu rencontreras des filles issues de divers horizons, où tu en apprendras sur la rénovation, entourée de personnes qualifiées, et où tu contribueras à bâtir un toit à une famille dans le besoin.

Ton chum/frère/père/mononcle va être jaloux et fort probablement très impressionné de te voir à l’oeuvre la prochaine fois que tu l’aideras à effectuer des travaux lourds.

De grâce, reste patiente avec lui, même s’il se trompe de vis.

Fais lui juste comprendre gentiment que tu es maintenant une Bâtisseuse.

Capture d’écran 2016-05-03 à 16.59.13

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire