Art de vivre

[Reblog] Ma vie en costumes d’Halloween

C’est bientôt l’Halloween et déjà on voit les décorations… De Noël. À la télévision, dans les magasins et pas très loin de chez moi, il y a même un gars qui a déjà son set-up de Noël d’installé. En fait, je pense qu’il ne les a juste jamais enlevées, ses décorations de Noël.

Anyway, vivons le moment semi-présent et parlons de l’Halloween, qui elle, sera fêtée à la fin du mois, et non dans 2 mois.

Depuis quelques années, J’ADORE organiser des partys d’Halloween thématiques à la maison. J’aime obliger mes amis à sortir leur côté créatif et à chercher LE costume qui fera d’eux la vedette de la soirée. Et je suis chanceuse, parce que j’ai des amis qui embarquent à fond chaque fois. Le soir du party arrivé, c’est une succession de surprises et de rires qui s’enchaînent, de voir à quel point tout le monde a travaillé fort pour dénicher THE costume.

Rétrospective de ces fameux party d’Halloween

Il y a 4 ans, j’habitais dans un appartement de Rosemont-Petite-Patrie, qui, tenez-vous bien, avait une salle de bain au décor noir et doré, avec des miroirs au plafond. Quelque chose d’une quétaineté indescriptible, mais tellement inspirant pour un party d’Halloween. On a discuté longuement quant aux possibilités de costumes et le brainstorm s’est finalement arrêté sur le thème suivant : PORNO 1970. Mes amis ne m’aimaient pas quand je leur ai fait l’annonce, mais, comme d’habitude, le soir du party, ils se sont surpassés.

Il y avait des gars nus sous leur robe de chambre avec de faux poils sur le chest, il y avait des mini-équipes de tournage de films pornos, soit la star, le caméraman et l’assistant de production/le gars du nettoyage. Il y avait aussi du cuir. Beaucoup de cuir. Il y avait même un gars avec des pantalons de cuir à trous sur les fesses. Bref, dans mon party, il y avait un gars nu-fesse. Il y avait également des jumelles, une fille vêtue d’une simple serviette de bain et aussi, dans gens habillés juste années 1970 ayant volontairement omis le porno du thème. Oui, des fois, j’ai des amis qui ne veulent pas adhérer complètement à la thématique. Ils vivent dans le déni et arrivent déguisés à moitié. C’est pas grave, on les aime pareil, mais le soir du party, ils clashent un peu avec le reste de la gang.

Je n’ose pas mettre de photos de ce party. Fallait vraiment être là.

Halloween MPAyant obtenu beaucoup de succès avec le party Porno 1970, la pression était grande pour le party de l’année suivante. La salle de bain de l’appart ayant déjà été exploitée, on a finalement opté pour le thème Street Styling. Ça peut sembler à première vue un peu moins funky que le thème précédent, mais sachez qu’il ne faut jamais sous-estimer un thème… Et ses amis. La barre ayant été établie haute au party porno, tout le monde a redoublé d’efforts pour trouver THE style qui se démarque. On a eu des hipsters plus qu’hipsters (il y avait beaucoup d’hipsters en fait, mais tous différents), un couple de Juifs, des nerds, des ados branchés, des manifestants, des travestis, des gens habillés en étudiante du ghetto McGill (moi-même) et une fille habillée en, et je cite, Charlie rencontre la statuette des Oscars. Ce costume là consistait en fait à porter des leggings gold et un chandail rayé rouge et blanc.

Pour l’occasion, on avait aussi créé un quiz genre Nightlife Magazine auquel chaque personnage devait répondre : Quelle est ta chanson fétiche? Quelle est ta boutique favorite? Comment décrirais-tu ton style? C’est là que le style Charlie rencontre la statuette des Oscars est sorti. Et on a fait un défilé de mode pis toute.

 

L’année suivante, j’avais emménagé dans mon condo et on a donc mixé l’Halloween avec notre pendaison de crémaillère. Étant maintenant de vrais Halloween Amérindiensadultes avec une vraie salle de bain normale pas de noir et de gold et de miroir au plafond, on a choisi le thème Corpo. Pour être honnête, les amis n’étaient pas trop enchantés, mais, fidèles à eux-mêmes, ils se sont présentés au party avec des costumes qui ont suscité de vives réactions positives. On a eu un couple d’Amérindiens représentants du Plan Nord, une secrétaire fatiguée, des riches de l’industrie du pétrole, une fille qui distribue des C.V., une fille déguisée en réseau LinkedIn, une productrice de films animaliers (moi-même), un agent d’artistes de la Floride, un groupe de musique qui s’appelait Fountain of Love, etc. Bref, c’était un party Corpo pas plate pantoute. Mon plancher de nouveau condo s’en rappelle encore, parce que la fille qui s’était déguisée en Charlie rencontre la statuette des Oscars l’année d’avant avait décidé de mettre des petits talons hauts à clous cette fois-là. Mais elle est toute pardonnée, parce que son costume de joueuse de mélodica du groupe Fountain of Love nous a valu de beaux moments de chansons inoubliables.

Mention spéciale

Il y a des années où je n’ai pas organisé de partys d’Halloween, mais, je ne peux passer sous silence cet Halloween où les amis sont sortis dans les bars déguisés en campagne électorale. Ce soir-là, le gars déguisé en Léo Bureau-Blouin a rencontré le vrai Léo Bureau-Blouin.

Halloween Léo

 Tu veux recréer une situation de même que tu ne pourrais même pas. C’est beau la vie.

C’est beau l’Halloween. Mais je n’ai toujours pas d’idée de costume cette année, et je n’ai pas organisé de party, et il n’y a pas de pancartes d’élection à portée de main.

Je vais continuer de penser à ça, parce que je ne veux pas devenir comme mon voisin : avoir mes décorations de Noël à l’année, m’acheter des bonbons à rabais le 1er novembre et aller magasiner au son de Vive le vent dans les centres d’achats le lendemain de l’Halloween.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire