Histoire de filles

[Histoire de filles] 30 jours avant mes 30 ans : Partie 1

Dans 30 jours bien pile, soit le 25 mai prochain à 6h26 du matin très exactement, je changerai de dizaine, je quitterai la vingtaine, je vieillirai d’un an, j’aurai 30 ans.

Entre vous et moi, je suis pas mal certaine que ça ne va pas changer grand chose et que le 24 mai au soir, je me sentirai probablement pareille comme le 25 au matin. Pourtant, le 25 au matin, j’aurai 30 ans.

30 ans. Le GROS chiffre qui nous hante. Je dis «nous», car je suppose un peu que vous aussi. Pour énoncer ceci, je me fie simplement aux conversations que j’ai eues avec mon entourage, qui abonde généralement dans le même sens que moi. Quand on a 15-20 ans, 30 ans, c’est l’âge fatidique, l’âge où plusieurs s’imaginent avoir fondé la famille parfaite dans la maison parfaite avec la job parfaite dans le bonheur parfait.

Hélas (ou pas), la réalité en est toute autre. Et, toujours de par ces conversations eues avec mon entourage, je remarque que celles et ceux qui se sont acharnés à construire vite vite vite tout ce bonheur supposément parfait dans un genre de course à la vie vers la trentaine, se retrouvent souvent essoufflés rendus au bout du chemin de la vingtaine. Ils réalisent qu’ils ont choisi d’emprunter l’itinéraire le plus rapide, celui en ligne droite sur l’autoroute, mais que ça aurait peut-être valu le détour de passer par le chemin de campagne plus sinueux, qui aurait mené à la même destination, en juste un peu plus de temps.

Et il y a aussi ceux qui ont choisi en pleine conscience de prendre l’autoroute et qui sont bien heureux de ça. Et il y a ceux qui ne prendront jamais la voie rapide et qui vivent bien avec.

Et c’est ben correct comme ça. Tout le monde ne peut pas passer par la même route en même temps, sinon, la vie serait plus «jammée» que le pont Champlain en pleine heure de pointe. C’est donc d’une grande beauté qu’il n’existe pas, ce Google Map de la vie, qui nous donnerait l’itinéraire le plus court avec le moins de trafic. Ça nous oblige à faire notre chemin nous-même. (Voilà bien une chose que les téléphones intelligents ne peuvent pas encore faire à notre place.)

Mais on s’entend-tu que, à l’approche de la trentaine, on a l’impression d’être rendu à une intersection ben ben importante et on a envie d’emprunter une voie : la bonne. Pas nécessairement la plus rapide, mais celle qui correspondra à la personne qu’on veut être.

Tout ça pour vous dire qu’à 30 jours de la trentaine, j’avais envie de faire un bilan, de réfléchir à l’avenir et aussi de célébrer.

Parce que j’aime ça, moi, célébrer. Pour moi, toutes les occasions sont bonnes pour fêter, les spéciales et les moins spéciales. Mon entourage vous le dira. J’ai donc voulu souligner l’arrivée de mes 30 ans en terminant les 30 jours de mes 29 avec l’objectif suivant : celui d’accomplir de petites choses simples du quotidien que je fais peu ou jamais, mais que j’ai envie de faire depuis longtemps.

Au cours des 30 prochains jours, je mettrai donc mon plan en action. Mon objectif est de réaliser 30 des éléments que j’ai couchés sur une liste, que j’ai intitulée avec grande originalité : 30 jours avant mes 30 ans.

Pour vous donner une idée, voici quelques exemples qui se retrouvent sur cette liste :

  • Faire des vrais beaux cupcakes
  • Louer un classique au club vidéo que je n’ai pas encore vu (genre Casablanca ou Le Parrain)
  • Garder un enfant (je ne charge pas cher, écrivez-moi 😉 )
  • Envoyer une carte postale à mes amis dans les Europes plutôt qu’un charmant message Facebook
  • Visiter une nouvelle galerie d’art
  • Manger autre chose que le repas que je commande tout le temps au St-Hubert (le wrap), avec la salade de chou que je ne choisis jamais (la traditionnelle)
  • Jouer au hacky au parc comme dans l’bon vieux temps
  • Essayer une nouvelle couleur de vernis à ongles
  • Faire une recette à la mijoteuse (la pauvre, elle dort dans mon armoire depuis trop longtemps)
  • Faire mon 1er tour de voile
  • Aller manger un burger au Nouveau Palais (tout le monde m’en parle, je ne peux pas croire que je n’y suis jamais allée)

Bon, c’est vrai, on est loin du voyage autour du monde et du saut en parachute, mais vous comprendrez que j’aurai 30 ans dans 30 jours. Je n’ai donc pas trop le temps d’aller faire le tour du monde là là. Ce n’est cependant pas que je n’en rêve pas, c’est seulement que c’est mon côté rationnel qui parle ici. Je suppose que ça vient avec le fait de vieillir ce genre de réflexion plus pragmatique. (Prenez donc note que je mets sur ma liste intitulée 30 ans avant mes 60 ans l’élément de faire le tour du monde.)

Et vous? Que contiendrait votre liste? Vos suggestions sont les bienvenues. 

D’ici le 25 mai 6h26 AM, je vous promets donc de vous revenir hebdomadairement avec un compte-rendu racontant comment se déroulent ces fameux 30 jours avant mes 30 ans. Et si ça vous dit de suivre ça au quotidien en images, j’utiliserai le mot-clic #30joursavant30ans sur Instagram (@mariepierpic) et Twitter (@mariePcaron).

30 jours où j’irai certainement courir à quelques reprises, mais certainement pas 30 jours que je vivrai à la course 😉 !

Alors c’est parti :

1,2,3 GO!

(P.S. Voici un épisode de Bref sur la trentaine qui m’a bien fait rire.)

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

7 Commentaires

  • Répondre laura lee moreau 25 avril 2015 a 12 h 51 min

    Super lecture, j’aime bien ta liste et j’ai hâte de suivre l’évolution 😉 Vive la trentaine!

    • Répondre Marie-Pier Caron 26 avril 2015 a 7 h 55 min

      Oui Laura Lee, vive la trentaine 🙂 ! Et merci pour ton message!!!!

  • Répondre Alexane 26 avril 2015 a 4 h 10 min

    C’est une excellente idée ! C’est original et poétique à la fois! Tiens-nous au courant de ton évolution !
    Vive les petites victoires personnelles qui font que notre vie est si belle.
    PS: Pense à nous pour ton voyage autour du monde ! 😉

  • Répondre [Histoire de fille] 30 jours avant mes 30 ans : Partie 2 | Web et Mascara 2 mai 2015 a 11 h 02 min

    […] Pour celles et ceux qui aimeraient lire la partie 1 de l’histoire, cliquez ici. […]

  • Répondre [Histoires de filles] 30 jours avant mes 30 ans : Partie 3 | Web et Mascara 9 mai 2015 a 11 h 45 min

    […] avez manqué le début de l’aventure? Lisez la Partie 1 et la Partie 2 pour mieux comprendre ma […]

  • Répondre [Histoires de filles] : 30 jours avant mes 30 ans : la fin | Web et Mascara 8 janvier 2016 a 12 h 32 min

    […] rappelez-vous, dans mon premier billet, quand j’ai parlé de l’inexistence du Google Map de la vie qui fait que l’on […]

  • Laisser un commentaire