Art de vivre, Histoire de filles

[Histoire de filles] Entéléchie, ou comment être plus grand que soi

triumvirate - geoglyphiks

triumvirate – geoglyphiks

L’entéléchie, chez Aristote, est ce qui désigne quelque chose de parfait; l’accomplissement total d’un phénomène ou d’une nature dans l’achèvement complet de sa forme ou de son but. En dehors de la pensée d’Aristote, l’entéléchie consiste en cette somme qui est plus grande que ses parties : 1 + 1 = 3. L’Homme en est un excellent exemple : la somme de tous ces organes qui s’agitent en lui ne sauraient le définir, il est intelligent (en général), créatif, émotif… Il a une âme. Ce courant de pensée se nomme également «holisme», du grec holos; la totalité, l’entier.

Je cherche la partie manquante de mon possible tout. Pas que je ne me sente pas complète moi-même, mais le fait que mon être appartienne à une équation supérieure m’intrigue et me séduit. Je veux une relation holistique, entéléchique, dans laquelle l’un et l’autre donnent naissance à plus qu’eux-mêmes. Une relation créatrice, édifiante. Je veux être plus que nous avec quelqu’un. Or, si l’amour paraît être au couple ce que l’âme est à l’Homme, ce je-ne-sais-quoi de transcendant qui le rend plus grand que lui se perd si souvent en explications et en conjectures qu’on le dépouille de tout son mystique : à force de décortiquer l’amour, on le réduit à ses simples parties.

Ce que je veux dire, c’est qu’un grand amour n’est pas une hypothèque : on ne magasine pas ça selon selon des paramètres préétablis, les avantages qu’il offre, etc. pour ensuite signer un contrat devant un officiel et en payer le prix pour les 40 prochaines années.

Quoique…

Alors quoi ?

Alors je veux qu’on s’aime, tout simplement. Sans se remettre toujours en question, sans décortiquer chacun de nos élans émotifs, sans s’expliquer. Je veux qu’on se baigne dans un grand bordel d’amour auquel on ne comprend rien, qui n’est pas ordonné, qui n’a pas de nom, qui n’a rien de pervers ou de mauvais : un amour candide qui sue du bonheur par tous ses pores, qui soit ancré dans le réel mais qui ne soit pas érodé par lui; libre des vulgaires considérations quotidiennes comme la vaisselle et l’épicerie.

Ou alors qu’on s’arrose avec l’eau de la vaisselle et qu’on goûte à tous les cassots de framboises de l’épicerie en cachette.

Je veux être un enfant avec toi, qui n’a pas besoin d’avoir conscience de sa propre existence.

Je voudrais que l’on soit simplement capable d’être HEUREUX.

Toi + Moi = 3.

tantric marriage - geoglyphiks

tantric marriage – geoglyphiks

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire