Lecture

[Lecture] La cité des ténèbres : La coupe mortelle

Cassandra Clare

 

Titre : La cité des ténèbres: La coupe Mortelle (Tome 1)

Auteur : Cassandra Clare

Éditeur : Pocket Jeunesse (PKJ)

Prix : 24,20 $

 

 

Un univers fantastique renversant !

Cette semaine, c’est un roman jeunesse qui a retenu mon attention, La cité des ténèbres: La coupe mortelle.

Cassandra Clare, auteure du récit, a publié le premier tome en 2007. Ce n’est que quelques années plus tard que le titre gagne en popularité et obtient des ventes de 24 millions d’exemplaires, en plus d’être traduit dans plus de 36 langues.

Fan de romans fantastiques, j’ai tout de suite plongé dans l’histoire que l’auteure nous propose pour découvrir ce nouvel univers rempli de bataille qui oppose les forces du bien et du mal.

En voici la prémisse :

C’est aux côtés de Clarrissa Fray, surnommée Clary, que cette grande aventure débute. La jeune adolescente, de quinze ans, habite à New York et mène une vie bien ordinaire. Pendant une sortie avec un ami, sa vie est bouleversée, car elle découvre le monde des Ombres en apercevant des gens qu’elle seule peut voir. Ce sont d’ailleurs des Chasseurs d’Ombres (tueurs de démons) qui seront les premiers de cet univers à être découverts par Clary.

La pauvre adolescente n’a même pas le temps de réaliser ce qui lui arrive que sa mère se retrouve aux prises avec son passé et est capturée. Sans aucune hésitation, Clary se précipite dans cet univers rempli de fées, de loups-garous, de vampires et de Chasseurs d’Ombres pour découvrir ce qui a bien pu arriver.

Dans cette histoire remplie de suspense et de bouleversement, elle devra unir ses forces avec les Chasseurs d’Ombres pour contrer le mal et retrouver sa mère.

Cette histoire vous précipitera en quelques pages dans ce monde magnifique, mais aussi effrayant. Pour les admirateurs de bouquins tels que Sublimes Créatures, Journal d’un Vampire ou Twilight, vous serez charmés par l’écriture de             Cassandra Clare.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire