Art de vivre, Sorties

Le Musée Grévin Montréal ouvre ses portes le 19 avril

C’est le 19 avril prochain que le Musée Grévin – « L’art du vrai-semblant », ouvrira ses portes au 5e étage du Centre Eaton de Montréal.  Le renommé musée de cire parisien a sélectionné la métropole pour faire son entrée sur la scène mondiale.

Regroupant plus de 120 personnages, dont une trentaine de québécois tels que Robert Charlebois, Stéphane Rousseau, Céline Dion, Ginette Reno, Marie-Mai, Julie Payette et Véronique Dicaire, le musée sera le « théâtre de rencontres improbables et exceptionnelles ».

Hier, Béatrice de Reyniès, directrice de Grévin international, a présenté les divers artisans du projet, entre autres, Dick Walsh (Bals de l’OSM, Musée d’art contemporain de Montréal) et Julien Bertévas à la direction artistique et la scénographie, Moment Factory à la création d’une immersion multimédia interactive dès le début de l’expérience et EIDOS-Montréal qui a créé un couloir interactif qui plonge les visiteurs dans l’univers du jeu vidéo.

Véronique Dicaire avec l'artiste-sculpteur Éric De Saint Chaffray

Véronique Dicaire était également présente pour parler de son expérience de s’être vu transformée en statue.  Lorsque Francis Reddy lui a demandé si elle s’est reconnue, elle nous a dit : « C’est tellement hallucinant les détails qu’ils vont chercher : le sourire, les cicatrices.  Oui, je me suis reconnue, c’est capoté ! »   Je lui ai demandé si cela faisait peur de voir d’aussi près ses imperfections : « Des fois, on aurait envie de dire : pouvez-vous effacer cette affaire-là ? À un moment, je leur ai demandé et ils ont dit : il n’en est pas question, il faut que ça reste tel quel. » 

Ce que comporte le musée

Artisan de Grévin à l'oeuvre

La visite de Grévin Montréal peut durer environ 1h30.  Elle se passera sur deux étages et au-travers plusieurs sections comme : la Nouvelle-France, le contemporain, les sports (et oui, avec une patinoire et des joueurs de hockey pour les grands amateurs que nous sommes), Paris-Québec, la salle de bal, le parc Belmont et l’atelier découverte.  Cet atelier permettra aux petits comme aux grands de comprendre tout le processus derrière la création d’une statue de cire et de pouvoir créer sa propre statue virtuelle Grévin.  La visite se termine par une association gourmande avec le réputé chef Jérôme Ferrer qui nous offre le resto-boutique Café Grévin Europea dans une ambiance bistro parisien.

Emplacement stratégique

Le choix d’établir le musée au Centre Eaton est judicieux : au cœur de la ville, très accessible, situé dans l’artère commerciale la plus achalandée au pays avec plus de 28 millions de visiteurs par année.  Grévin prévoit s’installer à long terme dans la métropole.

À propos de Grévin

Il y a 130 ans, Arthur Meyer eu pour idée de créer un musée où les gens pourraient côtoyer  les personnes qui faisaient l’actualité de leur époque.  C’est Alfred Grévin qui a eu la tâche de la direction artistique, d’où le nom du célèbre musée.  C’est le 5 juin 1882 que le musée ouvrira ses portes et monsieur et madame tout le monde feront la rencontre de Victor Hugo, Charles Gounod ou Sarah Bernhardt en statue de cire.  À ce jour, 60 millions de personnes ont visité le musée et plus de 2000 personnages y ont été représentés.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire