Art de vivre, Santé & Sexualité

Leçon de plaisir

 

Vous faites l’amour avec votre partenaire et tout semble bien se passer lorsque soudainement, sans trop savoir comment ni pourquoi : blocage. C’est la panne. Vous êtes toujours là, sans y être vraiment. Vous observez la scène, comme à la troisième personne. Vous seriez portée à dire que votre désir vous fait faux bond, que votre excitation a pris ses jambes à son cou, vous laissant là, plutôt tiède. Pourtant, l’envie y était. Et si c’était vous qui aviez tiré la prise?

 

Sortez de votre tête

Où étiez-vous à ce moment précis? Possiblement ailleurs. Vous réfléchissiez à ce qui se passait, vous analysiez la situation, vous jongliez avec d’autres idées. Vous vous demandiez si l’autre était satisfait, s’il vous trouvait à la hauteur, s’il fantasmait sur une autre. Vous songiez à vos mille et un petits défauts, à votre ventre trop comme ci, à vos seins pas assez comme ça. Vous étiez concentrée pour atteindre l’orgasme tant espéré, peut-être si près du but… Le problème? Vous étiez dans votre tête. Il ne suffit que de quelques secondes pour perdre le fil. Sous les draps, l’intellect ne fait pas bon ménage avec le plaisir. Il vous déconnecte de votre corps et de l’instant présent. Misez sur une présence corporelle et sensorielle qui vous permettra de vous imprégner de l’échange avec votre partenaire et de profiter pleinement du moment. Pour vivre le plaisir, il faut accepter de perdre la tête.

Allez faire un tour dans votre corps

Habiter son corps demande un certain lâcher-prise. Pas toujours simple, j’en conviens. Pour vous faciliter la tâche, accrochez-vous à des ancrages corporels. Portez une attention aux différentes sensations qui parcourent votre corps. Éveillez vos sens! Les subtilités et les nuances sensorielles sont une riche source d’excitation sexuelle lorsqu’on prend soin de les remarquer. Explorez plus large que l’espace génital. Trop souvent, des zones érogènes demeurent sous-estimées ou simplement mises de côté. Le sexe est consommé en allant droit au but, dans une volonté de plaisir immédiat et une recherche d’intensité, alors que le désir et la lenteur qui l’accompagne donnent naissance à une forme de plaisir non-négligeable. Sortez de votre mécanique habituelle pour tenter de redécouvrir votre corps et celui de votre partenaire. L’objectif n’est pas de vous défaire de ce qui vous plait, mais plutôt d’élargir le menu. Vous aurez toujours le loisir de revenir au connu et confortable… Si vous en avez encore envie!

Res-pi-rez

Respirez… Et surtout pas par le nez! Prenez de profondes inspirations par la bouche, faites voyager l’air jusque dans votre abdomen puis expirez, toujours par la bouche, en ne craignant pas de faire du bruit. Oui, du bruit. Pas nécessaire de tartiner épais et de vous lancer dans les grands gémissements, mais simplement lâcher quelques soupirs de plaisir de manière à ce que votre respiration donne le rythme à vos ébats. S’entendre respirer permet de rester branché à son corps et peut se révéler fort stimulant. Il s’agit d’un passage obligé – et privilégié – vers un plus grand lâcher-prise. Gageons que votre partenaire y prendra goût lui aussi.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire