Culture, Lecture

[Lecture] “À toi”: un roman sensible, libérateur.

Crédit photo: Audrey Besner

On aimerait ne plus lire des histoires comme celle d’Alice Fontaine, auteure de l’autofiction À toi. Écriture empreinte de sensibilité mais criante de douleur, Alice nous raconte la tumultueuse relation qu’elle a vécue à l’âge de treize ans, et ce, pendant six ans, lorsqu’elle tombe follement amoureuse d’un garçon qui l’entraîne dans un tourbillon orageux et violent.

Le roman qui semble très libérateur et très important aux yeux de l’auteure pour tourner la page sur ce chapitre noir de sa vie, est écrit en très courts chapitres et raconte ce qu’elle a vécu de façon chronologique.

On vit l’évolution de cette relation et on se questionne pourquoi l’auteure à rester prise dans une telle spirale. On veut continuer notre lecture pour essayer de comprendre.  Pour lui crier de se sortir de là.  Au fil des pages, on se sent carrément impuissant, fâchée par cet homme qui la traite de la sorte, on aimerait lui tendre la main et lui dire que ça ira, qu’on l’aidera à s’en sortir.

À cet instant précis, je comprends à quel point je vais regretter ce geste… Je n’ai jamais vu un regard se brouiller aussi intensément qu’à ce moment précis de ma vie.  J’ai tellement peur en voyant tes yeux si noirs de colère que je crois que tu vas me tuer sur-le-champ, et s’en faillit de peu…

Dans la vague du #moiaussi et de #agressionnondénoncée, on salue le courage d’Alice de raconter son histoire, qui est encore trop vécue par certaines et certains.  Je ne m’imagine pas ce que cela a dû être pour l’auteure de se replonger dans de tels souvenirs et émotions.

Comme la magnifique illustration de la couverture du roman, Alice finira par s’en sortir, son coeur brisé refleurira.

Loin d’être une lecture facile, À toi est un roman nécessaire pour donner une voix à ces femmes et ces hommes en détresse.

À toi, d’Alice Fontaine, paru chez les Éditions au Carré.

______

Le roman est une gracieuseté des Éditions au Carré.

 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire