Culture, Lecture

[Lecture] Calendar Girl, la suite

Crédit photo : Audrey Besner

Si vous avez lu ma précédente critique du premier tome des 12 romans de la série Calendar Girl, vous savez que j’étais un peu sceptique et que j’avais peur que le tout soit redondant; 12 livres avec le même type d’intrigue, cela allait être long!

Pour vous remettre dans le contexte : Mia doit rembourser l’énorme dette de jeu de son père qui a été battu par ses créanciers et plongé dans le coma. Pour accomplir cette mission, elle sera escorte et à chaque mois, elle aura affaire à un nouveau client.  12 mois séparés en 12 petits romans qui se lisent très très facilement.

J’ai donc lu les tomes suivants : février, mars, avril et mai.

Ne vous m’éprenez pas, les ardeurs sexuelles de notre Mia sont toujours aussi intenses, ses clients sont toujours aussi beaux et “chauds”, et son travail d’escorte est à faire rêver.  Mais bon, ce type de livre sert à s’évader un peu quoi!

Toutefois, Mia va rencontrer des clients qui n’ont aucune intention charnelle envers elle, et sérieusement, cela fait du bien.  Car les mois de janvier, février et mai sont assez torrides, et souvent, un peu trop intenses sur l’orgasme.

Durant son parcours, Mia se fera de nouveaux amis, aidera ses clients à accomplir certaines choses, bref, elle va au-delà de son travail d’escorte.

Petit bémol : l’auteure aurait eu matière à développer un peu plus le personnage principal et sur son passé troublé, il va s’en dire, avec une mère qui les a quittées elle et sa soeur, un père gambler, une meilleure amie assez olé et des ex-copains non recommandables. Bref, tout cela reste en surface et je trouve que cela aurait été bénéfique pour les lecteurs et l’histoire.

Et finalement, le mois de mai termine avec l’annonce d’un client qui rebute Mia (enfin!), et c’est tant mieux, car sinon, le lecteur se serait tanné de l’aventure idyllique qu’elle vit (elle qui vient de terminer son contrat à Hawaii, rien de moins!).  C’est en juin que je connaîtrai la suite…

Calendar Girl Janvier
Audrey Carlan
Éditions Hugo et Cie
12,95$

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire