Culture, Histoire de filles, Lecture

[Re-blog] [Lecture] Critique du livre de Valérie Chevalier : La théorie du drap contour

Crédit photo: Myriam Larouche-T

Crédit photo : Myriam Larouche-T

Lire un livre est un moment de recueillement. Je n’ai certes pas beaucoup de temps à accorder à ce réel plaisir. Mon horaire de vie sur trois plages horaires par jour, ainsi que tous les médias sociaux et ma chaine YouTube me prennent tout mon temps.

Cependant, quand l’été arrive, je me déniche deux ou trois livres à lire confortablement au soleil. J’ai l’impression d’avoir au moins une bonne raison de profiter de la chaleur. De ne pas sembler assoupie en faisant le lézard au parc, dans ma paire de shorts et ma camisole préférée.

Je ne suis pas du genre grosse brique non plus. J’adore les petits livres compacts à mettre rapidement dans mon sac de voyage ou celui pour aller à la plage.

J’ai eu la chance d’être parmi les premières à recevoir le tout nouveau roman de Valérie Chevalier : La théorie du drap contour. A-t-il su me divertir et m’aider à profiter des premières belles journées du printemps ?

 

 

La théorie du drap contour

Crédit photo: Myriam Larouche-T

La théorie du drap contour :

Florence, notre future charmante célibataire, nous explique avec légèreté et de façon amicale les nombreuses aventures rocambolesques qu’une célibataire peut vivre au courant d’une décennie.

N’étant pas célibataire moi-même, j’avoue avoir revécu certains moments importants dans ma quête de recherche de l’homme ultime.

Dans un livre de format ultra pratique, pour l’apporter avec soi absolument partout. J’ai d’ailleurs lu ce livre dans le métro, au parc, sur ma terrasse, dans mon lit et j’en passe. Même avec peu de temps devant vous, vous pourrez lire au moins un mini chapitre chaque fois que vous le désirez. Chaque chapitre compte généralement 2-4 pages, ce qui se lit rapidement.

La décision des chapitres est idéale afin de ne pas s’entremêler entre les multiples aventures et péripéties vécues par Florence. Nous savons toujours de quels personnages, lieux et moments il s’agit.

Le chapitre le plus intéressant, et qui arrive après la moitié du livre, est l’explication de La théorie du drap contour. Est-ce que nous aurions pu connaître la signification plus tôt? Absolument pas, car c’est vraiment une suite d’événements qui nous permet de comprendre ladite théorie.

Puisque je suis rendue à la fin vingtaine, La théorie du drap contour est 100 % vraie. En plus, celle-ci ne s’applique pas seulement à nos histoires amoureuses, mais bien plus à la vie en général.

 

© Copyright Andréanne Gauthier

© Copyright Andréanne Gauthier

Comparativement à son premier roman, Tu peux toujours courir, qui est drôle et loufoque à la fois, La théorie du drap contour nous amène dans le côté obscur et froid des mois de novembre à être seule sous la couette.

Un livre à se procurer rapidement afin de mieux comprendre les rouages de l’amour d’été, qui s’en vient, soit dit en passant.

Ma cote officielle : Pour le format, le divertissement, le langage familier, les endroits visités par Florence qui sont tous à Montréal, j’attribue : 9/10

 

Nous ferons tirer un exemplaire dédicacé du livre, pour plus de détails, cliquez ici!

 

Et voici l’entrevue qu’elle m’a accordé pour jaser de son livre, de célibat et de ses endroits favoris en ville.

 

 

À toutes, bonne lecture !  🙂

La théorie du drap contour
Valérie Chevalier
Les Éditions Hurtubise
19,95 $

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

1 Commentaire

  • Répondre [Lecture] Valérie Chevalier - Les petites tempêtes | Web et Mascara 8 septembre 2017 a 11 h 46 min

    […] du drap contour, suite à l’excellente critique de Myriam (que vous pouvez d’ailleurs lire ici.) Vous pouvez aussi voir l’entrevue que Valérie nous a gentiment accordée sur notre chaîne […]

  • Laisser un commentaire