Culture, Lecture

[Lecture] De quel système relationnel êtes-vous prisonnier?

Pour mon quatrième billet, c’est avec une envie égoïste de me remettre à la lecture (job de bureau = pas envie de lire pendant mes temps libres) et une tout-à-fait assumée envie de m’auto-analyser que j’ai accepté le défi de lire pour vous le tout nouveau livre de Colette Portelance intitulé De quel système relationnel êtes-vous prisonnier?

Critique littéraire

Source: www.editionscram.com

Source: www.editionscram.com

Connaissant l’auteure seulement de réputation au moment de la lecture, mais éprouvant déjà un respect envers son travail, j’avais hâte de découvrir le ton du livre et sa mission. On s’entend que des livres en psychologie relationnelle, ça peut être très lourd et que des livres en développement de soi, ça peut être très léger… J’étais donc incertaine de ce que j’allais dégoter.

Ce livre est inspiré d’un chapitre du premier ouvrage de l’auteure (Relation d’aide et amour de soi) et est basé sur la volonté de donner des repères au lecteur en l’amenant à mieux se comprendre. Les notions d’estime et d’amour de soi prennent, bien entendu, place de piliers dans le livre, étant un facteur d’influence dans toute relation humaine (y compris celle face à soi-même)!

Mon avis : ce livre invite au travail sur soi avec douceur et, surtout, avec guidance et outils pratiques. Il s’agit d’une lecture réellement très accessible et très intéressante. En effet, l’auteure a réussi à bien vulgariser les notions théoriques véhiculées pour le lecteur moyen ET à bien décrire le tout pour accrocher les professionnels en la matière. Chapeau! Le lecteur, quel que soit son bagage, trouvera en ce livre un outil riche, compréhensible et facile d’approche, sans pour autant compromettre la crédibilité scientifique. 

Du haut de ma curiosité légendaire pour l’auto-actualisation, j’ai pu rapidement me retrouver dans les systèmes relationnels grâce à une lecture en diagonale. La lecture complète du livre m’a, quant à elle, permis comprendre la naissance des types psychologiques présentés : bourreau, victime, sauveur, affligé, ange, démon, abandonnique, déserteur, manipulateur, manipulé, persécuteur, persécuté, inférieur, supérieur, envahisseur, envahi, juge et coupable. J’ai également découvert le fonctionnement psychique lié à chacun de ces types et comment la relation s’en trouve altérée. De plus, comme chaque chapitre offre des conseils concrets pour s’aider et aider l’autre dans le schème relationnel, mes proches n’auront qu’à bien se tenir!  😉

Le livre est rédigé pour offrir des outils théoriques et concrets aux individus et aux couples qui souhaitent assainir leurs relations ainsi que pour ceux qui désirent simplement prévenir certains conflits. Au niveau de la prévention (pas obligé d’être au bord de la rupture pour tenter de mieux se comprendre!), l’ouvrage peut permettre de découvrir une blessure sur laquelle on souhaitera travailler. Il deviendra alors important d’en discuter en dyade. En effet, il est logique et bénéfique que chacun connaisse les blessures de l’autre afin d’éviter de se blesser inutilement et afin de réussir à rassurer cette personne aimée. Comprendre l’autre dans l’expression d’un besoin différent des nôtres peut s’avérer difficile, mais ce livre, tel un guide, déborde d’outils de communication pour nourrir la relation de façon saine (au fil de chacun des chapitres, mais particulièrement à la fin de l’ouvrage). À lire avec enthousiasme et curiosité! 

Le bonheur en couple, encore possible? À vous de jouer pour le découvrir!  😛

 

Rencontre avec l’auteure

Source: Google

Source: Google

C’est une dame accessible, généreuse et présente que j’ai eu au bout du fil. Madame Portelance, toute ouïe et volubile, est agréable et inspirante! Passionnée, elle aime être en relation avec les gens et ça transparaît aisément!

Doctorante, pédagogue, thérapeute en relation d’aide reconnue dans la francophonie et fondatrice à Paris du Centre de Relation d’Aide de Montréal (CRAM), je la proclame «professionnelle de la relation amoureuse»! Saviez-vous que madame Portelance est en couple depuis 1962? *applaudit chaleureusement* En lisant son plus récent ouvrage, on ne doute donc pas de sa crédibilité professionnelle ou de son expérience personnelle! Dans sa démarche, l’auteure souhaite «favoriser l’harmonisation de toutes les dimensions des gens, leur apprendre à communiquer authentiquement et à trouver le chemin de l’amour de soi et de la liberté intérieure».

Le partage des notions contenues dans ce livre, me raconte-t-elle, est devenu important puisqu’elle observe que les problèmes relationnels naissent d’un manque de connaissance et d’acceptation des blessures internes. Pour guérir individuellement et harmoniser nos relations, on doit mettre les blessures en lumière et les comprendre.

Les humains ont un besoin naturel d’être en relation. Dans notre société de plus en plus individualiste, les gens sont moins amenés à être en relation et refusent d’avoir besoin les uns des autres. Dans un tel contexte, il est difficile de s’octroyer le temps et l’énergie pour bien se connaître et prendre soin de soi. Or, tenter d’échapper à la relation est contre-nature et on remarque qu’il y a de plus en plus de gens de tout âge qui consultent un thérapeute, car ils souffrent. Il ne faut pas oublier que la vie à deux est idéalisée et qu’il est parfois difficile d’y trouver des repères. La nécessité de s’éduquer est présente : il faut apprendre à faire preuve de persévérance et accepter d’affronter les obstacles pour obtenir des résultats. Ce livre est un appel au refus de renoncer à son bonheur. La santé du coeur, c’est primordial!

Entre le Québec, la France et le Costa Rica, madame Portelance offre divers ateliers et conférences. Pour satisfaire votre curiosité, voici un lien très évocateur pour découvrir le porte-folio de madame Portelance.

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire