Culture, Histoire de filles, Lecture

[Lecture] Décollage réussi pour L’Hôtesse de l’air

Mercredi le 29 janvier dernier avait lieu le lancement du premier roman d’Élizabeth Landy, au restaurant Robin des Bois. J’y étais, parmi des dizaines de jolies agentes de bord.

Lancement hotesse

Foulard rose au cou, Élizabeth était très excitée de lancer enfin son premier roman, L’Hôtesse de l’air. Le décollage de Scarlett Lambert. Publié chez Libre Expression, elle y raconte les péripéties de voyage et les histoires d’amour d’une jeune agente de bord. Un mélange entre fiction et réalité, puisque Scarlett est bel et bien un personnage fictif, mais les aventures cocasses qu’elle vit avec les passagers s’inspirent beaucoup d’anecdotes vécues.

Vous l’aurez compris, Élizabeth est aussi agente de bord dans la vraie vie, pour une compagnie aérienne bien connue. De là son inspiration sur le sujet. Elle a d’ailleurs commencé à décrire ses histoires du haut des airs et de voyages à travers son blogue Les chroniques d’une hôtesse de l’air, un blogue que je prends un malin plaisir à consulter, parce que :

1 : Ça me fait rêver, même si je suis parfois jalouse qu’elle «surfe au Portugal si le coeur lui en dit ou au Costa Rica si les horaires lui permettent», comme elle le dit si bien sur son blogue.

2 : Ça m’inspire pour mes prochains voyages, puisqu’elle y suggère des endroits à visiter, des restos où aller…

3 : Ça me fait rire. C’est assez incroyable ce qu’un passager peut demander ou faire dans un avion. Sans compter les anecdotes de vedettes déplaisantes. Aucun nom n’est révélé par contre, mais on a le plaisir de s’imaginer qui ça peut être.

Pour toutes ces raisons, j’ai déjà hâte au week-end pour me plonger dans le roman d’Élizabeth. Je vous reviens sous peu avec ma critique, mais je vous avoue que je suis déjà vendue d’avance. 

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire