Culture, Geekeries, Jeux vidéo, Lecture

[Lecture] Gears of War sous la plume

KarenTraviss-150

 

 

Titre : Gears of War (5 tomes)
Auteure : Karen Traviss
Éditeur : Gallery Books
Prix : ~18 $ chacun

 

 

Dès la sortie de la licence du jeu vidéo Gears of War, l’histoire a su charmer un grand nombre de joueurs. Les développeurs ont saisi l’occasion pour la raconter avec le plus de détails possible à travers leurs titres, mais aussi dans des romans. Pour ce faire, ils demandent l’aide d’une écrivaine hors pair, Karen Traviss. Ancienne correspondante de guerre et journalise, l’auteure est la candidate idéale pour mettre Gears of War sous sa plume. De plus, elle présente une expérience hors du commun, étant autorisée par Lucas Film à rédiger la saga de Star Wars.  Elle se joint à l’aventure du jeu de Epic Games pour amener encore plus d’ampleur à cet univers martial.

Gears of War présente un protagoniste du nom de Marcus Fenix. Il devient rapidement commandant d’une unité militaire pour repousser les ennemis, les Locustes. Ces étranges créatures bipèdes vivaient sous leurs pieds depuis des milliers d’années. Ils décident de s’en prendre aux habitants en immergeant sous eux pour les anéantir à jamais. À la limite de l’extinction, les humains feront tout pour se défendre et garder leur espèce en vie.

Pendant les trois jeux présentant Marcus Fenix, plusieurs mystères restent en suspens dans notre esprit. Les romans nous éclairent sur bien des aspects et nous créent un attachement hors du commun envers ses personnages fictifs. À la suite du premier lancement de Epic Games, les livres Gears of War Aspho Fields et Les Vestiges de Jacinto nous permettent d’imbriquer adéquatement les événements. Alors que l’armée tente de contenir les vagues de Locustes, ils finiront par se replier à Jacinto, la dernière ville assez bien protégée pour les retenir. Ils devront prendre des décisions militaires efficaces, mais inhumaines. L’état d‘esprit des personnages principaux sera mis à l’épreuve pendant ces calamités. Les deux premiers bouquins viennent grandement appuyer la prémice et offre des fondations solides. Il est ainsi possible de passer au second titre sur console sans questionnement.

Par la suite, Gears of War Anvil Gate et Gear of War Coalition’s End sont les deux romans à entamer. Coalition’s End prend place 18 mois après Anvil Gate et nous mène directement au début de Gears of War 3. Une fois le jeu et les romans achevés dans cet ordre, la saga est réellement complétée.

Pour ceux désirant en connaître davantage sur Marcus Fenix, Karen vient de publier son dernier ouvrage sur le protagoniste. Elle nous présente sa vie pendant son emprisonnement à Jacinto, juste avant le premier titre sur console.

La série de livres appuie l’histoire sous toutes ses formes et élucide tous les mystères présents. L’écriture de Karen Traviss est posée et les événements sont détaillés avec beaucoup de minutie. Pendant la lecture, nous avons l’impression d’avoir une manette entre les mains et non un bouquin.  Ces romans sont sublimes et combleront les fervents de la licence, tout en permettant à ceux ne connaissant pas cet univers d’y plonger sans hésitation.  

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire