Culture, Lecture

[Lecture] Maxime, la fin de la trilogie de Sarah-Maude Beauchesne

Je suis arrivée dans l’histoire de Billie comme un cheveu sur la soupe, car j’ai commencé ses aventures avec Maxime, tome 3 de la trilogie quasi autobiographique de la jeune auteure Sarah-Maude Beauchesne, les deux premiers romans étant Cœur de slush et Lèche-vitrines.

Crédit photo: Audrey Besner

Dans ce tout dernier tome qui marque la fin de l’adolescence et le passage à l’âge adulte de notre protagoniste, l’auteure y relate des faits très près de sa réalité. C’est d’ailleurs sans cachettes qu’on sait que Billie est le miroir de Sarah-Maude. À la première lecture de la description physique de Billie, j’y ai reconnu l’auteure que je suis sur Instagram.

Maxime est un doux baume sur l’âme qui m’a rappelé cette période charnière dans une vie : la colocation, les p’tites jobines, les partys, les amourettes et la rencontre du grand amour.

La plume de Sarah-Maude est belle, unique et imagée. Sa Billie est attachante, et c’est beau de la voir évoluer au fil des pages. Pas étonnant qu’elle ait autant de succès chez les ados. Ça se lit bien et on s’y reconnaît.

Maxime vous apportera un peu de chaleur en cette période hivernale qui approche. Bonne lecture!

 

Maxime

Sarah-Maude Beauchesne

Éditions Hurtubise

16,95$

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire