Art de vivre, Magasinage, Société

[Magasinage] Les Chroniques de Paulychinelle : La FAMEUSE “taxe rose”, parlons-en!

Bon bon bon, ce que je vais écrire ici ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais ne me bombardez pas trop vite de vos insultes lancées au clavier.

La fameuse taxe rose là là, ce n’est pas une loi qui va changer cela, car c’est bien de notre faute, à nous les femmes, si cette ‘taxe’ persiste.

Et puis là, bien entendu, je généralise, mais c’est quand même ça. Je m’explique.

Oui c’est poche que les rasoirs pour femmes soient plus chers que ceux pour hommes, pis tout le kit.
C’est poche pour les femmes qui s’acharnent à acheter du rose.
C’est simple de même.

Non mais pensez-y deux secondes : les compagnies SAVENT que les femmes sont GÉNÉRALEMENT plus sensibles à la publicité et à l’esthétique du produit.

C’est LOGIQUE alors qu’elles financent des campagnes de publicité plus élaborées pour les produits “pour femmes” que ceux “pour hommes” si elles veulent en vendre un pourcentage plus élevé!

C’est poche, mais c’est ça la dure réalité du marketing ciblé.

Mais remarquez ici les mots que j’ai mis entre guillemets. Pour femmes. Pour hommes.

Source  : Journal de Montréal

Vous ne voyez rien d’étrange? Moi oui. Car je vous apprends, si vous l’ignoriez, que la plupart des items dits pour femmes sont simplement les mêmes items que ceux dits pour hommes, mais seulement qu’on les a mis roses-mauves-brillants et on leur a mis un emballage plus attrayant, plus FÉMININ.
Mais ces deux objets ont-ils la même utilité? OUI.
Ont-ils le même prix? Parfois NON.
Alors POURQUOI acheter celui en rose, plus cher, alors que vous pouvez prendre celui gris-bleu-pour-hommes pour le MÊME prix que l’achèterait l’homme?
Pourquoi? J’me pose la question.

Au lieu de lancer un recours collectif pour injustice ou je ne sais quoi, pourquoi ne pas changer vos habitudes de consommation, tout simplement? Quand les grandes compagnies vont se rendre compte que ça ne vaut plus la peine de booster les publicités ayant comme public cible les femmes, car elles ne sont plus efficaces, les prix devront s’égaliser.

J’vous l’dis, ça prend pas un recours collectif pour changer les choses, enlevez-vous ça d’la tête : ça prend une action CONCRÈTE de votre part, et c’est de rationaliser vos achats.

Arrêtez d’acheter du rose et on va arrêter de vous faire payer pour du rose.

Moi ça fait au moins 2 ans que j’ai découvert entre autres que NON se raser avec des rasoirs ‘pour hommes’ ne fait pas repousser le poil plus dru ou épais. J’sais pas c’est qui qui a parti la rumeur, mais c’est faux.

Un rasoir c’t’un rasoir. Un déo c’t’un déo. Un baume à lèvres, c’t’un baume à lèvres.

Pas plus compliqué que ça. Fak moi j’achète pu de bébelles roses si son équivalent masculin-bleu-noir-gris est moins cher. Et je m’en porte très bien. Même que je m’en porte mieux. J’aime BIN PLUS les parfums des déodorants pour hommes que les parfums cul-cul de ceux pour femmes.

Alors, qu’attendons-nous pour prouver que nous ne sommes pas les petites femmes influençables que l’industrie croit que nous sommes ? Achetons donc intelligemment!

Bin oui quoi, girl power pis tout! À c’que j’sache, y a personne qui nous tient un fusil à la tempe pour nous obliger à acheter le rose, hein. 😉

Source : Instagram Beyoncé

Article Précédent Article suivant

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire